Les containers et paquets

                   utilisés par le SOE et l'OSS pour le ravitaillement par air des FFI

 

 

 
                                        visiteurs  création du site: Mai 2006   mise à jour le: 16/07/2016

Translate the website :

 

 

 

 

 

                             

 Fanion de véhicule d'un responsable Chatillonnais (détails)                    Brassard S/Lt BOA Région Bourgogne (détail)

    

 

 

 

 

 

 

 

 

Les effectifs

Chiffre recueilli à partir  de l’Historique des Unités combattantes de la Résistance (1940-1944) département de la Cote d’Or  Service Historique / Château de Vincennes

 (  1) De nombreux dossiers ne comprenant ni annexe III (état nominatif des Officiers) ni annexe IV (état nominatif des pertes), les renseignements  donnés  ci-dessous sont donc  inférieur à la réalité.

  Effectifs déclarés (1):

 

Dates

Off.

S/Off.

Tr.

Total

Non détaillé

Total

1/7/42

6

13

107

126

80

206

1/1/43

10

27

 

223

169

392

1/7/43

24

50

313

387

219

606

1/1/44

31

59

302

392

284

676

1/6/44

38

81

600

716

526

1245

1/7/44

92

279

2502

2873

541

3414

Libération

101

386

3119

3607

5989

9595

                     Effectifs homologués le 11 septembre 1944:  7 734

 

Pertes (1) : 180

-          Tués au combat : 101

-          Fusillés : 37

-          Déportés non rentrés : 29

-          Divers : 13

 

Opérations :

 

Année

 

 

1940/1942

1943

1/1944

2/1944

3/1944

Total

Parachutage

 

19

20

15

18

72

Sabotage

26

124

100

163

87

500

Embuscade

 

1

1

15

41

58

Accrochage

 

5

4

11

21

41

Attaque amie

 

11

6

29

62

108

Barrage

 

 

 

11

15

26

Coup de main

1

25

22

34

53

135

Combat

 

2

 

2

33

37

Harcèlement

 

 

 

5

3

8

Libération

 

 

 

 

26

26

Renfort

 

 

 

1

7

8

Reconnaissance

 

1

 

4

31

36

Transport

1

9

5

8

11

34

Attaque allemande

 

10

10

9

12

41

Attaque milice

 

 

1

1

 

2

Total

28

207

169

308

420

1132

 

Pertes : (établi d’après les historiques succincts)

 

AMIES

 

ENNEMIES

Dates

TUES

BLESSES

PRIS

 

TUES

BLESSES

PRIS

1940/1942

 

 

17

 

7

18

 

1943

41

9

86

 

165

75

6

1ER Trimestre 1944

40

3

30

 

54

1

9

2ème Trimestre 1944

39

20

4

 

47 +2 miliciens

82

47

3ème Trimestre 1944

71

104

11

 

1072 + 4 miliciens

271

1377

Total

191 (1)

136

148

 

1769 + 6 miliciens

447

1439

(   1)    Chiffres à comparer  à celui des pertes donnés plus haute

 

Effectifs par mouvements :

F.F.I.

Date

Off.

S/Off.

Tr.

Non disting.

TOTAL

1/6/1944

23

47

351

260

681

A la libération

63

238

1 771

3 716

5 788

Homologués

 

 

 

 

4 611

 

F.T.P.F.

Date

Off.

S/Off.

Tr.

Non disting.

TOTAL

1/6/1944

6

10

109

224

349

A la libération

21

96

732

1 933

2 782

Homologués

 

 

 

 

2 658

 

Divers (O.C.M. – C.D.L.L.- OS - ML. N)

Date

Off.

S/Off.

Tr.

Non disting.

TOTAL

1/6/1944

9

24

140

57

230

A la libération

17

52

616

280

965

Homologués

 

 

 

 

465

 

Note de l'Historique des Unités Combattantes de la Résistance (1940-1944):

Des imprécisions sont dues: à des erreurs de date, de lieux et d'orthographe, à des lacunes imputables à des renseignements établis de mémoire ou sans tenir compte des présentations demandées, à la difficulté de comparer des éléments très différents ou d'apprécier le bien fondé de telle déclaration.

Malgré leur apparence de précision, les chiffres  n'ont aucune valeur relative et indiquent simplement un ordre de grandeur des faits et événements concernant la Résistance Armée

Remonter

Emplacement des maquis Cote d'Oriens

Localisation des groupes de Résistance en Cote d'Or (cliquez sur l'emplacement choisi pour en connaitre le groupe avec son effectif et ses pertes aux combats)

Groiupe 313 Groupe A.S. Serrigny Groupes de Dijon Groupe Albatros Groupe ELIE Maquis BLONDE Groupe NANCY Groupe B.D.U.3 Groupe ROCHEFORT Compagnie VALMY Groupe ROGER (Pernand) Groupe AMILCAR Groupe ANDRE Groupe SURCOUF Groupe d'Aignay le Duc Groupe de Selongey VALMY-BRULLY et Groupe EDOUARD Groupe RICHELIEU Groupe DOUAUMONT Groupe DUBOIS Groupe CORSAIRE Groupe BAYARD Corps Franc Mobile n°3 Groupe Philippe Groupe René Laforge (Gpe Guyemer & Gpe de Lacanche) Groupe SYLVESTRE Groupe S.R. SAUSSY Groupe VIVANT Groupe de VITTEAUX Groupe HENRI-BOURGOGNE Groupe TARZAN et Groupe Franc Mobile n°2 Groupe POTHIRES-TABOU Groupe CASSE-COU Groupe DUGUESCLIN Groupe VALENTIN-BAlZAC Groupe CHARLES-PROFIT Groupe de SEMUR Maquis MORANE & GABRIEL PERI Groupe Pierre-Semard & Groupe DANTON Maquis BONAPARTE Groupe de MEURSAULT Groupe LUCIUS Groupe de Montigny sur Aube Maquis MADAGASCAR Compagnie FOCH Grouype de LANTENAY Camp LIBERTE Groupe de sabotage du dépôt de Perrigny Groupe BERNARD-VERCINGETORIX Maquis de FONCEGRIVE

 6. Groupe 313:  homologué Unité Combattante le 6 Sept 1943;Effectifs: 60 homologués à la libération ; perte:9 morts au combats et 14 fusillés

 En juillet 1942: s'installe un camp F.T.P.F. vers Cessey sur Tille, commandé par Charles PROFIT, se met en relation avec BAILLY Roland à Genlis.

6 septembre 1943: attaque et destruction du camp de Cessey sur Tille par les allemands. Charles PROFIT arrêté,

 retour à la carte

7. Groupe A.S. Serrigny:  homologué Unité Combattante le 4 Mars 1944, groupe disloqué le 08 Juin 1944 suite au départ du Chef de maquis vers la Nièvre;  Effectifs: 80 homologués à la libération ; perte: 2 morts au combats et 8 déportés.

retour à la carte

8. 9. 10. 11: Les groupes de Dijon:

Groupe I, Dijon:  homologué Unité Combattante le 1 Juin 1944;  Effectifs: 115 homologués à la libération

Groupe I- LUCAS- Dijon:  homologué Unité Combattante le 13 Juin 1944; Effectifs: 110 homologués à la libération ;

Groupe II, Dijon dont sous groupe JEANNNIN:  homologué Unité Combattante le 28 Mai 1944;Effectifs: 120 homologués à la libération ;

Groupe III-Dijon:  homologué Unité Combattante le 11 Nov. 1943; Effectifs: 130 homologués à la libération ; perte:1 mort au combats et 1 déporté.

retour à la carte

 12. Groupe ALBATROS: homologué Unité Combattante le 4 Aout 1944; Effectifs: 40 homologués à la libération

retour à la carte

 13. Groupe ELIE: homologué Unité Combattante le 20 Avril 1944; Effectifs: 40 homologués à la libération

retour à la carte

14. Maquis BLONDE (5ème S/Sr du Groupe PERRIN): homologué Unité Combattante le 5 Juin 1944; Effectifs: 120 homologués à la libération; perte 1 mort aux combats et 1 fusillé

retour à la carte

15. Groupe NANCY Secteurs de MONTBARD et QUINCY le VICOMTE:  du 1 mars au 20 mars 1944 et du 7 Juin 1944 à la libération; Effectifs: 132 homologués à la libération

retour à la carte

16. Maquis B.D.U.3: homologué Unité Combattante le 3 mars 1944; effectifs: 210 homologués à la libération, perte: 8 morts aux combats

retour à la carte

17.Groupe ROCHEFORT: homologué Unité Combattante le 1 Juin 1944; effectifs: 120 homologués à la libération; perte: 4 morts aux combats

retour à la carte

18.Compagnie VALMY: homologué Unité Combattante le 1 Déc. 1943; effectifs: 215 homologués à la libération; perte: 2 déportés

retour à la carte

19. Groupe ROGER (Pernand): homologué Unité Combattante le 15 août 1944; effectifs: 40 homologués à la libération

retour à la carte

20. Groupe AMILCAR: homologué Unité Combattante le 20 Juin 1944; effectifs:95 homologués à la libération perte: 2 morts aux combats.

retour à la carte

21. Groupe ANDRE: homologué Unité Combattante le 6 Juin 1944; effectifs: 30 homologués à la libération; perte: 1 mort aux combats

retour à la carte

22. Groupe SURCOUF: homologué Unité Combattante le 1 Mai 1944; effectifs: 230 homologués à la libération; perte: 1morts aux combats et 1 fusillé.

retour à la carte

23. Groupe d'Aignay le Duc: homologué Unité Combattante le 23 août 1944; effectifs: 90 homologués à la libération; perte 2 morts aux combats et 1 fusillé

retour à la carte

24. Groupe de Selongey: homologué Unité Combattante le 14 Juillet 1944; effectifs: 115 homologués à la libération;

retour à la carte

25. VALMY-BRULLY et Groupe EDOUARD: homologué Unité Combattante le 15 Juillet 1944; effectifs: 150 homologués à la libération.

retour à la carte

26. Groupe RICHELIEU: homologué Unité Combattante le 14 avril 1944; effectifs: 70 homologués à la libération

retour à la carte

27. Groupe DOUAUMONT: homologué Unité Combattante le 1 juin 1944; effectifs: 45 homologués à la libération.

retour à la carte

28. Groupe DUBOIS: homologué Unité Combattante le 29 mai 1944; effectifs: 480 homologués à la libération

retour à la carte

29. Groupe CORSAIRE: homologué Unité Combattante en fin juillet1944; effectifs: 135 homologués à la libération

retour à la carte

30. Groupe BAYARD: homologué Unité Combattante le 1 juin 1944; effectifs: 530 homologués à la libération; perte: 11 morts aux combats et 1 fusillé.

retour à la carte

31. Corps Franc Mobile n°3 Groupe Philippe: homologué Unité Combattante le 1 août 1944; effectifs: 45 homologués à la libération

retour à la carte

32.Groupe René LAFORGE (Groupe Guyemer & Groupe de Lacanche): homologué Unité Combattante le 1 juin 1944 effectifs: 75 homologués à la libération

retour à la carte

33.Groupe Sylvestre: homologué Unité Combattante le 15 Juillet 1944; effectifs: 35 homologués à la libération

retour à la carte

34. Groupe S.R. SAUSSY: homologué Unité Combattante le 1 août 1944; effectifs: 35 homologués à la libération.

retour à la carte

35. Groupe VIVANT: homologué Unité Combattante le 15 août 1944 effectifs: 22 homologués à la libération

retour à la carte

36. Groupe JEHNO: homologué Unité Combattante le 1 juin 1944; effectifs: 20 homologués à la libération.

37. Groupe B.O.A. de Dijon: homologué Unité Combattante le 1 sept 1943 effectifs: 40 homologués à la libération

38. Groupe de VITTEAUX: homologué Unité Combattante le 31 août 1944; effectifs: 45homologués à la libération

retour à la carte

39. Groupe HENRI-BOURGOGNE: homologué Unité Combattante le 1 mai 1943, effectifs: 420 homologués à la libération; perte: 2 morts aux combats.

retour à la carte

40. Groupe TARZAN et Groupe Franc Mobile n°2: homologué Unité Combattante le 1 avril 1943; effectifs: 310 homologués à la libération; perte: 4 morts aux combats.

retour à la carte

41. Groupe POTHIERES-TABOU: homologué Unité Combattante le 23 juillet 1943; effectifs: 55 homologués à la libération perte: 8 morts aux combats, 13 fusillés,3 déportés et 1 morts cause divers.

retour à la carte

42. Groupe CASSE-COU (Tigre et Panthere): homologué Unité Combattante le 15 sept. 1943; effectifs: 50 homologués à la libération

retour à la carte

43. Groupe DUGUESCLIN: homologué Unité Combattante le 1 avril 1944; effectifs: 40 homologués à la libération; perte: 4 morts aux combats

retour à la carte

44. Groupe LAURENT: homologué Unité Combattante en Juillet 1944; effectifs: 57 homologués à la libération; perte: 1 morts aux combats.

45. Groupe VALENTIN-BALZAC: homologué Unité Combattante le 1 juillet 1943; effectifs: 80 homologués à la libération.

retour à la carte

46. Groupe CHARLES-PROFIT:  effectifs: 14 homologués à la libération

retour à la carte

47. Groupe ALEX-TRUCHOT: homologué Unité Combattante le 15 avril 1943 groupe disloqué en aout 1943 après arrestations; effectifs: 7 homologués à la libération

48. Groupe de SEMUR:  du 1 dec.1943 à fev 1944 groupe dissous par suite d'arrestations; effectifs: 15 homologués à la libération

retour à la carte

49. Maquis MORANE & GABRIEL-PERI: homologué Unité Combattante le 1 sept 1943; effectifs: 150 homologués à la libération; perte: 6 morts aux combats; 6 fusillés

retour à la carte

50. Groupe Pierre- Semard / Groupe DANTON: homologué Unité Combattante le 1 Dé. 1943; effectifs: 90 homologués à la libération; perte: 23 morts aux combats; 3 déportés et 2 divers.

retour à la carte

51. Maquis BONAPARTE: homologué Unité Combattante le 1 Juin 1944; effectifs: 150 homologués à la libération; perte:2 morts aux combats; 1 divers

retour à la carte

52. Groupe de MEURSAULT: homologué Unité Combattante le 1 Juin 1944; effectifs: 105 homologués à la libération;

retour à la carte

53. Groupe LUCIUS: homologué Unité Combattante le 17 juin 1944; effectifs: 130 homologués à la libération;

retour à la carte

54. Groupe de Montigny sur Aube: homologué Unité Combattante le 1 Mai1944; effectifs: 110 homologués à la libération;

retour à la carte

55. Maquis MADAGASCAR: homologué Unité Combattante le 30 Août 1944; effectifs: 120 homologués à la libération; perte: 2 morts aux combats; 1 divers.

retour à la carte

56. Compagnie FOCH: homologué Unité Combattante le 1 Juin 1943 au 31 Déc. 1943; effectifs: 75 homologués à la libération;

retour à la carte

57.Groupe de LANTENAY: homologué Unité Combattante du 1 juin 1944 au 6 juin 1944; effectifs: 12 homologués à la libération;.

retour à la carte

58. Groupe LAMORICIERE et JEAN SANS PEUR: homologué Unité Combattante le 26 Juin 1944; effectifs: 190 homologués à la libération;

 

59. Camp LIBERTE: homologué Unité Combattante le 7 Juin 1944; effectifs: 685 homologués à la libération; perte: 3 morts aux combats; 8 déportés, 4 divers.

retour à la carte

60. Groupe LUCIEN-DUPONT: homologué Unité Combattante du 1 mars1943 au 1 janv. 1944; effectifs: 35 homologués à la libération;

 

61. Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny:  homologué Unité Combattante le 1janvier1941; effectifs: 125 homologués à la libération;

retour à la carte

62. Groupe JOSEPH: effectifs: 175 homologués à la libération

 

63.Groupe BERNARD-VERCINGETORIX: homologué Unité Combattante le 22 juin 1943; effectifs: 350 homologués à la libération;

retour à la carte

64.Maquis de FONCEGRIVE: homologué Unité Combattante du 1 nov. 1943 au 23 avril 1943 (maquis dispersé suite attaque du camp); effectifs: 25 homologués à la libération;

retour à la carte

65. Groupe FLECHE-NOIRE: homologué Unité Combattante du 1 sept. 19433 au 31 Déc. 1943; effectifs: 15 homologués à la libération;

 

66. Groupe AUXOIS: homologué Unité Combattante le 7 Juin 1944; effectifs:125 homologués à la libération; perte: 4 morts aux combats;

 

Actions par date

 

1941

01/01/1941 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 5 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 7 wagons détruits, arrêt de 16 heures

13/01/1941 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 5 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 3 wagons détruits, arrêt de 8 heures

02/07/1941 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 6 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 16 wagons détruits

24/07/1941 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 11 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : sablage d’essieux

16/08/1941 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 4 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 8 wagons couchés, arrêt de 14 heures

Sept 1941 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 24 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : sablage d’essieux, arrêt de 24 heures

07/11/1941 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 5 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : rupture d’essieu après sablage arrêt 12 heures

 

1942

01/01/1942 :

-          Coup de main sur un officier allemand (abattu) à Dijon par ?? hommes du Groupe Lucien-Dupont

07/04/1942 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  sur une locomotive par 6 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny 

17/06/1942 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 5 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 4 wagons déraillés.

07/1942 :

-          installation du camp FTPF groupe313 à Cessey sur tille.

-          Sabotage de VL à Nuits St Georges par 12 hommes du Groupe Joseph

14/11/1942 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 7 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : sablage d’essieux.

24/11/1942 :

-           Sabotage du REX à Paris par 4 hommes du groupe 313

24/11/1942

-          Sabotage du Soldatenheim à Chalon par 6 hommes du groupe313 pertes ennemies 7 tués et 18 blessés

12/12/1942 :

-          Sabotage SNCF à Ouges  par 7 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 17 wagons détruits, arrêt de 18 heures

 

1943

Année 1943 :

-          345 évasions par l’Espagne GroupeIII Dijon

-          Sabotage Dijon et environs de  écluses , pylônes téléphoniques, exécution de traitres et combat (15 maquisards tués et 7 fusillés) par ?? du Groupe Lucien-Dupont

Janvier 1943 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 7 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 18 wagons détruits arrêt de 18 heures

1/01/1943 :

-           Sabotage SNCF à Genlis par 10 hommes du groupe 313 pertes ennemies 52 tués   

              -       Sabotage de pylônes EDF à Dijon par 10 hommes du groupe 313

                -     Sabotage d’écluses à Dijon par 10 hommes du groupe 313

  -   sabotage SNCF à Genlis par 12 hommes du Groupe Joseph : train de permissionnaires    déraille arrêt 48 heures

10/01/1943

-          Destruction de dépôt de fourrage à Magny St Médard par 5 hommes du Groupe Joseph

01/02/1943 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 12 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny :  plaques tournantes immobilisées, arrêt 12 heures.

20/01/1943

-          Coup de main à Francheville par 7 hommes du groupeIII Dijon 7 fusils récupérés

31/01/1943 :

-          Sabotage SNCF à Pontailler par 8 hommes du Groupe Joseph train de ravitaillement arrêt de 36 heures

5/02/1943 :

-          Coup de main à Dijon par 2 hommes du GroupeIII Dijon 1 revolver récupéré  1 ennemi tué

17/02/1943 :

-          Coup de main à Dijon par 3 hommes du groupeIII Dijon 1 parabellum récupéré 1 ennemi tué

24/02/1943 :

-          Sabotage téléphone  Mont Tasselot par 12 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

30/03/1943 :

-          Coup de main à Dijon par 5 hommes du groupeII Dijon 1 mauser récupéré

Avril 1943 :

-          Sabotage téléphone Montberd- Baulieu par 2 hommes du Groupe Tarzan

-          Récupération d’armes abandonnées par 12 hommes du Groupe Foch

10/04/1943 :

-          Sabotage à Dijon de pneus par 6 hommes du GroupeIII Dijon

15/04/1943 :

-          Attaque à Dijon d’allemands 15 désarmés armes récupérées par ?? hommes du Groupe Alex-Truchot

25/04/1943 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 4 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 4 wagons couchés, arrêt 11 heures

29/04/1943 :

-          Sabotage à Dijon de moteurs par 5 hommes du GroupeII Dijon

Mai 1943 :

-          Sabotage de 2 locomotives à Chatillon par 5 hommes du Groupe Tarzan

-          Sabotage à Chatillon sur du matériel de l’organisation Todt par 5 hommes du Groupe Tarzan

-          Sabotage à Cerilly par 3 hommes du Groupe Tarzan

-          Attaque à Ravières (88) d’un barrage allemand par 3 hommes du Groupe Tarzan

-          Parachutage à Pothières par 4 hommes du Groupe Tarzan

-          Sabotage téléphone à Les Jailly par 4 hommes du Groupe Foch arrêt de plusieurs mois

12/05/1943 :

-          Sabotage EDF à Sombernon par 6 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

13/05/1943 :

-          Sabotage à Dijon de moteurs par 2 hommes du GroupeIII Dijon

15/05/1943 :

-          Sabotage pylônes HT à Dijon par 8 hommes du Groupe Alex-Truchot

23/05/1943 :

-          Coup de main à Dijon par 5 hommes du GroupeIII Dijon 1 revolver récupéré

30/05/1943 :

                -coup de main  à Dijon par 3 hommes du groupeIII Dijon , 3 fusils récupérés

Juin 1943 :

-          Transport d’armes sur le maquis Henri-Bourgogne

-          Exécution d’un agent de la Gestapo à Coulmiers par 2 hommes du Groupe Tarzan

-          Exécution  agent gestapo à Marcenay par 3 hommes du Groupe Tarzan

-          Sabotage d’écluses par ?? hommes du Groupe Alex-Truchot

22/06/1943 :

-          Sabotage ligne souterraine téléphonique par 3 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

26/06/1943 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 14 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : sablage d’essieux sur 24 wagons

 

Juillet 1943 :

-          Transport d’armes Auxonne Nesles par 3 hommes du Groupe Tarzan

-          Reconnaissance à Beaulieu du camp de détention par 2 hommes du Groupe Valentin-Balzac

-          Sabotage d’une usine Todt à Chatillon/Seine arrêt 1 mois par 4 hommes du Groupe Valentin-Balzac

-          Coup de main à Verrey au centre de jeunesse par 12 hommes du Groupe Foch

-          Sabotage d’écluses vallée de l’Ouche par 5 hommes du Groupe Joseph

01/07/1943 :

-          Sabotage sur VL allemandes à Perrigny par 10 hommes du Groupe Joseph

 

3/07/1943 :

-          Coup de main à Dijon par 3 hommes du GroupeIII Dijon des grenades sont récupérées

14/07/1943 :

-          Camion incendié à Plombières par 6 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

20/07/1943 :

-          Sabotage par dépose de clous sur la chaussée à Dijon par 6 hommes du GroupeIII Dijon

-          Sabotage ligne téléphonique  1 poteau coupé  Jailly-Hte Roche par 2 Groupe Bernard-Vercingétorix

23/07/1943 :

-          Parachutage à Pothières  par 15 hommes du Groupe Pothières-Tabou  1 maquisard blessé

27/07/1943 :

-          Sabotage EDF à Chevannay par 6 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

31/07/1943 :

-          Sabotage de pneus à Dijon par 3 hommes du GroupeIII Dijon

Août 1943 :

-          Parachutage vers Aignay  1T500 d’armes pour les Goupes ValentinBalzac et Bourgogne par 12 hommes du Groupe Valentin-Balzac

-          Sabotage à la gare de Chatillon 1 loco détruite par ??  hommes du Groupe Valentin-Balzac

-          Dissolution du groupe Alex-Truchot suite arrestations membres

-          Transport d’armes et explosifs Tivauches à Genay par 4 hommes du Groupe de Semur

-          Attaque à Laignes d’une opération de police par 5 hommes du Groupe de Semur

-          Sabotage EDF (2 poteaux coupés)  à Sanvignes par 4 hommes du Groupe Foch

08/1943 :

-          Coup de main à Mirebeau par 3 hommes du GroupeIII Dijon  3 revolvers récupérés 3 ennemis tués

9/08/1943 :

-          Sabotage d’une usine de moteurs à Montzeron par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Sabotage EDF à Montbard par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Exécution d’un dénonciateur par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

10/08/1943 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 6 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : transformateur détruit

12/08/1943 :

-          Attaque de 2 V L allemandes  route Verrey –Thenissey par 12 Groupe Bernard-Vercingétorix 1 allemand tué 3prisonniers 1 maquisard blessé

14/08/1943 :

-          Parachutage 3 tonnes d’armes à Poiseaul par 18 hommes du GroupeI Dijon

15/08/1943 :

-          Sabotage des balises aérodrome Luftwaffe de Longvic  arrêt de vol de nuite de 6j par 6 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

16/08/1943 :

-          Réception à Perrigny de 1 tonne d’armement et explosif par 14 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny 

18/08/1943 :

-          Transport d’aviateurs alliés par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Sabotage de batteuse à Genlis par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Sabotage EDF à Perrigny  par 8 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : coupure fils et poteaux

23/08/1943 :

-          coup de main à Dijon par 1 homme du groupeIII Dijon, 1 revolver récupéré 1 ennemi tué

25/08/1943 :

-          attaque à Neuilly d’un barrage allemand par ?? hommes du Groupe Pothières-Tabou 2 allemands tués

27/08/1943 :

-          Sabotage de batteuses à Beurizot par 3 hommes du Groupe de Vitteaux

28/08/1943 :

-          Sabotage des freins de 20 Wagons à Dijon par 2 hommes du GroupeIII Dijon

31/08/1943 :

-          Sabotage du canal à St Thibault par 3 hommes du Groupe de Vitteaux

Septembre 1943 :

-          Sabotage voie ferrée Montchani/Troyes par 14 hommes du Groupe Pothières-Tabou

-          Sabotage à Ste Colombe d’une usine par 14 hommes du Groupe Pothières-Tabou

-          Sabotage d’une scierie à Belan/Ource par 14 hommes du Groupe Pothières-Tabou

-          Destruction de 9 écluses  du canal de Bourgogne dans l’Yonne par 20 hommes du Groupe Casse-Cou

-          Attaque à la grenade d’un train allemand aux Laumes par ?? hommes du Groupe Casse-Cou  47 allemands tués 60 blessés

-          Attaque et destruction d’un chantier Todt à St Florentin par ?? hommes du Groupe Casse-Cou  Dégâts 8 millions de francs

-          Sabotage SNCF à Flogny déraillement d’un train de permissionnaires (au plastic) par ?? hommes du Groupe Casse-Cou

-          Sabotage SNCF à Pontigny destruction d’un train de munitions par ?? hommes du Groupe Casse-Cou 1 allemand tué

-          Sabotage à St Florentin (introduction de bombes à retardement dans un train de paille qui dissimilait des munitions, 40 wagons environs, l’explosion a lieu au environ de Caen) par ?? hommes du Groupe Casse-Cou

-          Parachutages (9) par ?? hommes du Groupe Casse-Cou

-          Sabotage téléphone (2 poteaux coupés) aux Quatre Chemin par 3 hommes du Groupe Foch

-          Coupe de main à Buffon par 4 hommes du Groupe Foch gendarmes déarmés Prise de 4 PA

 

6/09/1943

-           attaque du groupe 313 à Cessey sur Tille par les allemands  pertes humaines maquis 6 tués et 13 fusillés  perte matériel maquis : 1 VL, grenades, plastic, 14 PM  Pertes allemandes 15 tués, 2 blessés

-          Sabotage EDF à Aisy (88) par 8 hommes du Groupe Flèche-Noire arrêt de quelques jours

9/09/1943 :

-          Sabotage de frein sur 10 wagons à Dijon par 2 hommes du groupeIII Dijon

-          Attaque à Petit Jailly (Rte Montbard-Beaulieu) d’une voiture allemande per 5 hommes du Groupe Tarzan  4 allemands tués 1 maquisard blessé

-          Coup de main à Laignes exécution agent Gestapo par 6 hommes du Groupe Tarzan

10/09/1943 :

-           sabotage du Soldatenheim à Dijon par le groupe313 : échec  1 fusillé

12/09/1943 :

-          Sabotage ligne EDF 10Km de Montbard par 3 hommes du Groupe Flèche-Noire  1 pylône détruit sur 2 ; 1 maquisard blessé

14/09/1943 :

-          Sabotage SNCF à Genlis par 12 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

15/09/1943 :

-          sabotage SNCF à Genlis par 3hommes du groupe 313

16/09/1943 :

-          Incendie d’un entrepôt de paille à Dijon par 12 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

19/09/1943 :

-          Sabotage EDF à Montbard (attaqué par les allemands, un prisonnier blessé parle) par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Attaque du Groupe Henri-Bourgogne à Allery par les allemands  (2 allemands tués,  1 maquisard tué)

24/09/1943 :

-          Coup de main à St Remy par 3 hommes du Groupe Flèche-Noire sur un camion abandonné : 5 fusils, des PA

-          Sabotage à Lezines (88) d’un dépôt d’essence par 4 hommes du Groupe Flèche-Noire 1 allemands tué 2 prisonniers.

25/09/1943

-          Sabotage SNCF à Genlis par 5 hommes du groupe313, 3 loco HS et 4 allemands tués

27/09/1943 :

-          Sabotage d’écluse à Rougemont par 2 hommes du Groupe Flèche-Noire

28/09/1943 :

-          Sabotage ligne 75.000 Volts  Villy-Chevanay par 4 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

30/09/1943 :

-          Transport d’armes sur Dijon par 3 hommes du GroupeI Dijon

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 4 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny :  2 locomotives arrêt 1 mois

Octobre 1943 :

-          Sabotage et attaque d’un détachement allemand à Larrey par le Groupe Pothières-Tabou 11 allemands tués

-          Sabotage de lignes à Hte Tension à Coulmiers-le-Sec et à Bissey par ?? hommes du Groupe Casse-Cou

-          Coup de main à l’écluse Fulvy par 2 hommes du Groupe Foch 1 gendarme désarmé prise d’un fusil

-          Coupe de main à Montbard par3 hommes du Groupe Foch 1 gendarme désarmé prise de 1 PM

-          Sabotage téléphonique à St Rémy par 4 hommes du Groupe Foch 4 pylônes endommagés

-          Sabotage téléphonique à La Flèche (Montbard) par ?? hommes du Groupe Foch 3 poteaux sciés.

1/10/1943 :

-          Sabotage de machine à vapeur à Semur par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

6/10/1943 :

-          Sabotage d’usine à Montzeron par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Détérioration câble souterrain  ligne Thenissey-Verrey  par 6 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

8/10/1943 :

                -sabotage d’un camion à Dijon par 5 hommes du GroupeIII Dijon

13/10/1943

-          Transport d’armes sur Dijon par 3 hommes du GroupeI Dijon

-          Attaque allemande du Groupe Valentin-Balzac  4 tués au combat 7 fusillés

14/10/1943 :

-          Sabotage d’usine à Montzeron par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

18/10/1943

-           création d’un dépôt d’armes par 2 hommes du groupeI Dijon

20/10/1943 :

-          Sabotage SNCF aux Laumes 3 loco inutilisables par 2 hommes du Groupe Valentin-Balzac

-          Sabotage de wagons SNCF à Thenissey par 2 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 5 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 2 locomotives ½ succès, arrêt 3 jours.

21/10/1943 :

-          Coup de main à Dijon sur un officier allemand tué,  1 pistolet récupéré par 8 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

22/10/1943 :

-          Coup de main sur du matériel de GMR sur le Canal par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

25/10/1943 :

-          Sabotage de frein sur 8 wagons à Dijon par 2 hommes du GroupeIII Dijon

-          Dissolution du groupe Valentin-Balzac suite arrestation du chef.

30/10/1943 :

-          Accrochage Les Laumes puis jet de grenades dans un wagon de troupes par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne perte allemande NC 2 maquisards tués

31/10/1943

-          Attaque du Camp Henri-Bourgogne sur dénonciation Perte non communiquée

1/11/1943 :

-          Attaque à Auberive (Hte Marne) d’un barrage allemand par ?? hommes du Groupe Tarzan 1 maquisard tué

-          Accrochage Rte Etivey-Montbard par 2 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 1 allemand tué 1 maquisard blessé

4/11/1943 :

-          Transport d’armes et explosifs  Les Laumes  à Semur par 8 hommes du Groupe de Semur

07/11/1943 :

-          Sabotage de câble téléphonique souterrain ligne Montbard/Marmagne par 2 hommes du Groupe Flèche-Noire

08/11/1943 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 6 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 5 wagons couchés arrêt 12 heures

 

11/11/1943 :

-          Ligne EDF coupée à Villy 7 jours d’arrêt par 8 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Sabotage de 3 pylonnes EDF ligne 75.000 V. Villy-Chavanay par 6 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

12/11/1943 :

-          Sabtage téléphonique au Petit Jailly par 6 hommes du Groupe Flèche-Noire : 300 m de ligne détruite

15/11/1943 :

-           exécution d’un traitre à Arceau par 5 hommes du groupe313

-          Sabotage de la pompe à eau de la voie ferré Semur , Les Laumes par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-           réception de parachutage à Poiseaul la grange par 20 hommes du groupe313 réception de 16 officiers et 10 tonnes de matériel

-          Coup de main région Chatillon Grand Chailly par 35 hommes du Groupe Flèche-Noire : opposition à réquisition de bétail

20/11/1943 :

-          Execution à Dijon d’un dénonciateur par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Sabotage d’un presse-paille à Vitteaux par 9 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

21/11/1943 :

-          Sabotage EDF à Hte-Roche par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

Décembre 1943 :

-          Opération de parachutage environs de Chatillon Compagnie Valmy

-          Sabotage sur du ravitaillement allemand à Laignes par 80 hommes de la Compagnie Valmy

-          Attaque à Pothières  camp anéanti  Groupe Pothières-Tabou 13 maquisards faits prisonniers (11 fusillés)

-          Sabotage à Darcey de matériel par 7 hommes du Groupe de Semur

-          Transport d’armes StRémy  à Semur par 4 hommes du Groupe de Semur

-          Constitution d’un dépôt d’armes à Semur par 15 hommes du Groupe de Semur

01/12/1943 :

-          Accrochage Rte Les Laumes – Semur par 2 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 1 maquisard blessé

04/12/1943 :

-          Sabotage de la prise d’eau SNCF à Vitteaux par ?? hommes du Groupe de Vitteaux

05/12/1943 :

-          Sabotage EDF à Les Bordes arrêt de 48 h par 11 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Sabotage ferroviaire  Saulon –Longecourt 17 wagons détruits arrêt de 4 jours par 8 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Sabotages de 2 pylonnes EDF à Villy par 8 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

7/12/1943 :

-          Coup de main  aux Laumes pour une exécution d’un dénonciateur et de sa femme par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne Perte maquis 1 tué 2 blessés

10/12/1943 :

-          Sabotage SNCF à Verrey 3 wagons détruits par 5 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

12/12/1943 :

-          Sabotage de 3 véhicules à Dijon par 2 hommes du GroupeIII Dijon

-          Sabotage PTT à Villotte arrêt de 24 h par 12 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Sabotage SNCF aux Laumes par 16 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 2 locomotives et 1 plaque tournate ; 1 allemand blessé

15/12/1943 :

-          Sabotage SNCF à Vitteaux 6 wagons détruits par 10 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

16/12/1943 :

-          Sabotage EDF à Darcey par ?? hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

-          Sabotage d’un poste EDF à Boux sous Salmaise par 8 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

-          Sabotage SNCF à Serigny par ?? hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix  2 voies coupées

18/12/1943 :

-          Sabotage SNCF à Vitteaux pompe à eau détruite par 7 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

19/12/1943 :

-          Sabotage EDF à La Chaleur 1 pylône détruit arrêt de 8 j par 12 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

23/12/1943 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 7 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : sablage locomotive, arrêt 4 jours

25/12/1943 :

-          Embuscade à Pont de Pany par ?? hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton perttes ennemies 1 officier tué, 1 prisonnier ; pertes amies : 6 tués , 19 fusillés.

26/12/1944 :

-          SabotagesEDF à ??  21 pylônes détruits par 10   hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

28/12/1943 :

-          Sabotage de 2 véhicules à Dijon par le Groupe III Dijon

-          Sabotage EDF à Fontette 2 pylônes détruits arrêt de 3j par 5 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

31/12/1943 :

-          Sabotage d’une machine SNCF  Les Laumes par 2 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

 

1944

Janvier 1944 :

-          Coup de main à Auxey-Duresses exécution d’un agent de la gestapo par 2 hommes du Groupe Tarzan

-          Sabotage SNCF à Is-sur-Tille déraillement de 2 trains l’un de matériel, l’autre de permissionnaires par ?? hommes du Groupe Casse-Cou

1/01/1944 :

-          Sabotage de matériel allemand à la gare de Semur par 3 hommes du Groupe de Semur

02/01/1944 :

-          Sabotage d’une herse à foin à Vitteaux par 4 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

03/01/1944 :

-          Sabotage de la prise d’au SNCF par 1 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Sabotage SNCF à Verrey/Salmaise 2 wagons détruits par 15 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Sabotage EDF à Ecoutigny arrêt de 8 j. par 11 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

4/01/1944 :

-          Sabotage par crevaison de 6 pneus à Dijon par 6 hommes du GroupeIII Dijon

-          Sabotage de presses à foin à Epoisses par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Sabotage EDF à Villy par ?? hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 1 pylône coupé, 2 détériorés

-          Sabotage SNCF Les Laumes par 18 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix presses détériorées plaque détruite

-          Sabotage EDF (ligne souterraine coupée) Verrey-Gissey par 12 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

7/01/1944 :

-          Coup de main à Semur exécution d’un agent ennemi par 3 hommes du Groupe de Semur

-          Accrochage avec une parouille allemande entre Semur et Marigny par 7 hommes du Groupe de Semur

8/01/1944 :

-          Sabotage ferroviaire ( wagons) par 2 hommes du Groupe de Vitteaux

10/01/1944 :

-           dissolution du Groupe de Semur  par suite d’arrestation

12/01/1944 :

-          Sabotage VL Les Laumes par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-           Sabotage EDF à Godan 1 pylône détruit arrêt de 2 j par 25 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

15/01/1944 :

-          Sabotage de presses à foin à Verrey par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 11 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : sablage train d’essence (7 essieux chauffent)

-          Sabotage EDF à Lecenay par 6 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 2 pylonnes coupées

22/01/1944 :

-          Sabotage SNCF à Vitteaux par 5 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 5 wagons détériorés

-          Sabotage SNCF à Darcey par 8 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 2 wagons incendiés

23/01/1944 :

-          Sabotage de 8 pneus à Dijon par 4 hommes du groupeIIi Dijon

-          Sabotage edf lignes coupées à Guerigny par 4 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

25/01/1944 :

-          Coup de main à Fleurey sur Centre  de ravitaillement GMR, distribué à la population par 22 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

28/01/1944 :

-          Sabotage à Montbard de moteurs électriques par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Accrochage à Pouillenay par 4 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 2 maquisards tués

Fevrier 1944 :

-          Opération de parachutage à 7 km de Montbard (Quincy) par 15 hommes du groupe Nancy : 80 PM, 500 kg de plastic

-          Opération de parachutage à Bissey la Pierre par 11 hommes de la Compagnie Valmy, 5 tonnes de matériel dirigées sur Fort de Chatillon

5/02/1944 :

-          Parachutage à Cussy  raté l’avion s’écrase par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

8/02/1944 :

-          Parachutage à Genay par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Attaque d’une VL allemande à Pont de Pany par 15 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 3 allemands tués 1 allemand prisonnier

7/02/1944 :

-          Sabotage de frein sur 15 wagons à Dijon par 2 hommes du groupeIII Dijon

8/02/1944 :

-          Sabotage ferroviaire (chaudière) par 2 hommes du Groupe de Vitteaux

9/02/1944 :

-          Attaque allemande du groupe Morane  & Gabriel Peri 20 maquisards prisonniers,

16/02/1944 :

-          Accrochage à Courceau  1 homme du Groupe Bernard-Vercingétorix blessé

18/02/1944 :

-          Sabotage de 6 pneus à Dijon par 5 hommes du groupeIII Dijon

20/02/1944 :

-          Parachutage de 3T de matériel à Lantenay par 6 hommes du Groupe de Lantenay

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 6 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : grue de 50 t arrêts 15 jours

Mars 1944 :

-          Sabotage SNCF par ?? hommes de la Compagnie Valmy

-          Sabotage EDF (1 pylonne) Lacombe, Le Serpent par 3 hommes du groupe Surcouf

-          Exécution d’un agent de la gestapo à Recey/Ource par 10 hommes du Groupe Tarzan

-          Transport d’armes Beaune – Dijon par 10 hommes du Groupe Tarzan

3/03/1944 :

-          Sabotage à Maxilly/saone ligne tph par 4 hommes du maquis B.D.U.3

4/03/1944 :

-          parachutage 25 containers à Ruffey par 20 hommes du Groupe AS Serrigny

 

9/03/1944 :

-           Sabotage de 4 VL à Dijon par 3 hommes du groupeIII Dijon

10/03/1944 :

-          Création dépôt d’armes à Perrigny  par 3 hommes du maquis B.D.U.3

20/03/1944 :

-          Sabotage SNCF ligne Dijon-Gray par 8 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Attaque allemande à Lusigny/Ouche des Groupes Pierre-Semard et Danton par 1800 allemands  pertes ennemies : 50 tués pertes amies : 9 tués ; 1 fusillé

05/04/1944 :

-          Sabotage SNCF Aux Laumes par 5 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 1 locomotive détériorée

12/04/1944 :

-          Sabotage EDF à Sombernon 1 pylône détruit arrêt de 2 j par 6 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

15/03/1944 :

-          Parachutage en Bourgogne  par 3 hommes du Groupe Pothières-Tabou

16/04/1944 :

-          Accrochage à Pouillenay avec des miliciens par ?? hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 1 maquisard bléssé

19/03/1944 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 8 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : 1 locomotive arrêt 1 mois

 

20/03/1944 :

-          Coup de main et exécution d’une femme par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

30/03/1944 :

-          Coup de main à Dijon par 3 hommes du GroupeIII Dijon 2 revolvers récupérés

Avril 1944 :

-          Opération de parachutage de 3 tonnes d’armes par le groupe Elie 

-          Création de sous-dépôts de matériel par le groupeI Dijon

-          Attaque d’une voiture allemande route Longvic/Dijon par le groupe313 1 maquisard tué  

-          Opération de parachutage (3T) à Bissey par 11 hommes de la Compagnie Valmy

-          Sabotage SNCF à Poinçon (6 wagons incendiés) par 20 hommes de la Compagnie Valmy

-          Parachutage à Origny 4 hommes du groupe André

-          Sabotages SNCF à Dijon 2 + 1 loco par 2+2 hommes du groupe Surcouf

-          Parachutage à Pothières réception d’armes parachutées par ?? hommes du Groupe Pothières-Tabou

-          Sabotage ferroviaire à Villers-Rotin arrêt de 12 h par 22 hommes du Groupe Duguesclin

-          Coup de main à Auxonne sur un bureau d’unité allemande par 2 hommes du Groupe Duguesclin

-          Sabotage du déversoir du bassin de Dijon par 3 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

8/04/1944 :

-          Coup de main à Dijon par 2 hommes du GroupeIII Dijon 1 grenade récupérée

9/04/1944 :

-          Récupération d’habillement à Dijon par 10 hommes du GroupeII Dijon

14/04/1944 :

-          Du 14/04 au 24/04, 3 parachutages (10 T d’armes) à Poinçon par 15 hommes du Groupe Richelieu 

20/04/1944 :

-          Sabotage de6 pneus à Dijon par 5 hommes du groupeIII Dijon

-          Embuscade route Pontailler/Besançon par 8 hommes du maquis B.D.U.3 (3 prisonniers allemands)

21/04/1944 :

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par 4 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : echec

27/04/1944 :

-          Parachutage (3T5) à Cosne  par 15 hommes du Groupe Richelieu 

Mai 1944 :

-          Sabotage Tph (1 pylône) à Poinçon par 11 hommes de la Compagnie Valmy

-          Sabotage SNCF à Poinçon (1 pont détruit) par 34 hommes de la Compagnie Valmy

-          Exécution de 2 habitants commune de Laignes par 4 hommes de la Compagnie Valmy

-          Coup de main à Villedieu par 3 hommes de la Compagnie Valmy, 2 russes soldats allemands arrêtés et incorporés.

-          Sabotage SNCF , 10 coupures de voies entre Laignes vers Ravières par 22 hommes de la Compagnie Valmy

-          Minage des abords du camp (Verdonnet) par 5 hommes de la Compagnie Valmy perte maquis 1 tué

-          Sabotage Tph Laignes par 6 hommes de la Compagnie Valmy

-          Sabotage du canal de Bourgogne par 3 hommes du groupe Surcouf

-          Sabotage d’une écluse à Longvic par 2 hommes du groupe Surcouf

-          Coup de main à Dijon (récupération d’outils) par 1 homme du groupe Surcouf

-          Sabotage SNCF à Perrigny (locomotive) par 2 hommes du groupe Surcouf

-          Sabotage SNCF au dépôt de Dijon par 5 hommes du groupe Surcouf

-          Coup de main et libération de 3 maquisards à l’hôpital de Dijon par ?? hommes du groupe Surcouf

-          Coup de main à Villain (VL allemande, 1 FM, 10 grenades, 12 chargeurs, 100 litres d’essence) par ?? hommes du groupe Surcouf

-          Réception de 2 parachutages  par 22 hommes du Groupe Pothières-Tabou

-          Sabotage de 9 moteurs d’avion acheminés par chemin de fer en gare de Poinçon-les-Larrey par ?? hommes du Groupe Casse-Cou

-          Sabotage à Genlis verrerie détruite  par 2 hommes du Groupe Duguesclin

-          Sabotage SNCF à Trouhans 2 wagons déraillent par 2 hommes du Groupe Duguesclin

-          Sabotage SNCF (voies coupées) par 5 hommes du Groupe de Lantenay

1/05/1944 :

-          Coup de main à Dijon par 3 hommes du groupeIII Dijon 2 revolvers pris

-          Parachutage à Boudreville par 8 hommes du Groupe de Montigny sur Aube (17 containers 1200 Kg d’armes)

3/05/1944 :

-          Attaque allemande sur des hommes du Groupe Henri-Bourgogne 1 maquisard tué 1 prisonnier

4/05/1944 :

-           action de combat  du Groupe AS Serrigny à Corcelles, récupération de 5 postes radio et 20 fusils

9/05/1944 :

-          Sabotage SNCF à Fromenteau par 11 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

10/05/1944 :

                -  sabotage  de pylonnes Haute Tension à Ivry en Montagne par 4 hommes du Groupe AS   Serrigny arrêt de 8  jours

             -  sabotage ferroviaire à Corgoloin par 6 hommes du Groupe AS Serrigny arrêt de 4 heures  pertes maquis 1 tués 3 prisonniers

              -  sabotage ferroviaire à Serrigny par 9 hommes du groupe AS Serrigny arrêt 6 heures

12/05/1944 :

-          Sabotage de 4 moteurs à Dijon par 2 hommes du groupeIII Dijon

15/05/1943 :

-          Sabotage SNCF à Thenissey voie coupée arrêt de 9 h par 8 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Parachutage à Courcelles les Semurs participation de 18 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton (perçu 22 PM, 11 fusils, 25 Kg de plastic)

18/05/1944 :

-          Sabotage EDF environ Montbard  19 pylônes sabotés par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

20/05/1944 :

-          Coup  de main sur une VL allemandes à Dijon par le maquis B.D.U.3

24/05/1944 :

-          Sabotage SNCF à Vougeot arrêt de 4 h par 5 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Attaque d’une patrouille allemande à Longchamp par 7 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton 3 allemands faits prisonniers

25/05/1944 :

-          Attaque allemand sur le groupe Henri-Bourgogne  23 maquisards tués et 3 prisonniers

27/05/1944 :

-          Sabotage de 4 moteurs à Dijon par 2 hommes du GroupeIII Dijon

28/05/1944 :

-          Récupération et transport d’armes chez l’habtant commune de Brazay en plaine par 10 hommes du GroupeII Dijon

29/05/1944 :

-          Parachutage à Bousselange par 30 hommes du Groupe Dubois

30/05/1944 :

-          Sabotages SNCF aiguillages et fil PTT à Seurre et Monts les Seurre par 20 hommes du Groupe Dubois

-          Sabotage SNCF à Longvic par 20 hommes du Groupe Dubois destruction de la voies près du pont

juin 1944 :

-          parachutage Fontaine les seches par 11 hommes de la Compagnie Valmy 4 tonnes d’armes et explosifs

-          sabotage et embuscade route Chatillon/ Tonnerre par 80 hommes de la Compagnie Valmy( retard d’une colonne allemande arrêt 2 j)

-          sabotage SNCF à Ruffey 1 locomotive par 2 hommes du groupe Surcouf

-          sabotage SNCF à Velars par 7 hommes du groupe Surcouf

-          sabotage SNCF à Plombières par 7 hommes du groupe Surcouf

-          sabotage du pont d’Epinac par 2 hommes du groupe Surcouf

-          sabotage de 16 moteurs par 2 hommes du groupe Surcouf

-          sabotage SNCF à Gemeaux par 15 hommes du groupe Surcouf

-          reconnaissance à Gemeaux et accrochage avec patrouille par 11 hommes du groupe Surcouf pertes allemandes 3 tués

-          parachutage (4T) à Villebichot par 4 hommes du groupe Douaumont

-          Sauvetage de 2 maquisards à Pommard par ?? hommes du groupe Douaumont

-          Coup de main à Etalante récupération d’armes par 3 hommes du Groupe Tarzan

-          Sabotage SNCF à Orchamps (39) arrêt de 36 h par 16 hommes du Groupe Duguesclin

-          Sabotage téléphone à Lorey par 25 hommes du Groupe Duguesclin (2 maquisards blessés)

-          De juin 44 à juillet 44 : 14 sabotages SNCF à Perrigny  par 5 à 8 hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny 

 

De juin  au 26 Juillet 1944 :

-          20 sabotages  SNCF ligne  Autun/Avallon arrêt de 24 h chaque fois par 12 hommes du Groupe Bayard

-          Sabotage SNCF Autun/Molphey par 12 hommes du Groupe Bayard

-          Sabotage de presse à fourrage à Saulieu par 6 hommes du Groupe Bayard

-          Sabotage d’écluses sur le Canal de Bourgogne par le Groupe Bayard

-          Parachutage Bois St Isabelle par le Groupe Bayard

1/06/1944 :

-          Attaque du barrage de Chaugey (Losne) prise d’armement par 8 hommes du Groupe Bonaparte

3/06/1944 :

-          Sabotage de lignes PTT à Dijon par 5 hommes du GroupeIII Dijon

-          Parachutage à Blagny par 19 hommes du groupe de Meurseault

5/06/1944 :

-          sabotage de la voie ferrée Chatillon / Is-sur-Tille par 15 hommes du maquis Blonde

06/06/1944 :

-          Sabotage d’un PC allemand à Dijon par 1 homme du groupeI Dijon

-          06/06 au 11/06 installation défensive Groupe Elie secteur sud forêt de Chatillon

-          Sabotage de lignes Tph à Recey par 15 hommes du maquis Blonde

-          Barrage  route St Marc/Seine par 36 hommes du groupe André contrôle de la RN71

-          Constitution  à 4 Km Nord d’Aignay le Duc du Groupe d’Aignay-le-Duc (30 hommes)

-          Barrage Rte de Chatillon à Nuits sous Ravières barrée par des arbres, porteaux indicateurs détruits par 45 hommes du Groupe Casse-Cou

-          Attaque d’un poste allemand à les Bordes (salmaise) 1 allemand tué par 15 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Sabotage SNCF Les Laumes par 10 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 2 plaques bloquées.

07/06/1944 :

-          récupération d’armes à la ferme de la Miotte suite combat Groupe AS Serrigny

-          sabotage de 2 camion « Todt » groupe Elie

-          sabotage à Gurcy-Beaulieu de lignes Tph par 10 hommes du maquis Blonde

-          sabotage SNCF à Thenissey arrêt 18 h par 9 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Parachutage à Blagny (1 T d’armes) par 6 hommes du Camp Liberté

-          Coup de main à Blaisy par 6 hommes du Camp Liberté 30 vélos saisis 1 allemand tué

-          Sabotage ligne téléphonique souterraine coupée à Menereux par 10 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

-          Sabotage SNCF au tunnel de Blaisy Bas par 30 hommes du Groupe Auxois arrêt de 1 jour

8/06/1944 :

-          attaque allemande du groupe As Serrigny à Billy 1 allemand tué et 2 maquisards tués

-          barrage route Chatillon/Chaumont par le groupe Elie arrêt de quelques heures

-          surveillance forêt de Chatillon par ?? hommes du Groupe d’Aignay-le-Duc

-          reconnaissance et surveillance des lisières de la forêt de Chatillon coté St Marc/Seine par 20 hommes du Groupe Corsaire

-          sabotage SNCF déraillement à Boux/Salmaise par 25 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

9/06/1944 :

-          sabotage ferroviaire à Poinson (Hte Marne) par 5 hommes du maquis Blonde

-          sabotage SNCF à Turcey déraillement arrêt de 15 h par 20 hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          sabotage SNCF ligne Dijon- Belfort arrêt de 18 h par 8 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Sabotage PTT par ?? hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix 3 pylônes endommagés

-          Sabotage EDF à Chaumes par 8 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix ligne 200.000 V. coupée

10/06/1944 :

-          décrochage du groupe Elie de la forêt de Chatillon

-          attaque allemande forêt de Chatillon  2 blessée groupe Rochefort

-          du 10 au 20 Juin :  1) destruction de voie ferrée à Tonnerre, Nuits sous Ravières, Ancy-le-Franc, de la ligne souterraine Les Laumes – Dijon à Boux sous Salmaise 2) destruction de 3 loco aux Laumes  par 45 hommes du Groupe Casse-Cou

-          attaque d’un side-car allemand route Genlis- Auxonne par ?? hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton 1 FM récupéré 2 allemands tués

-          coup de main à Bousselange  récupération d’armes GMR par 12 hommes du Groupe Bonaparte

-          sabotage d’aiguillage et château d’eau SNCF à Poinson les Grancey par 2 hommes du Groupe de Montigny sur Aube

11/06/1944 :

-          garde jusqu’au 16/07/1944 du PC FFI de la Région implanté à Aignay par ?? hommes du Groupe d’Aignay-le-Duc

-          sabotage d’une écluse à Plombières par 3 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Sabotage ligne téléphonique à Menereux par 9 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix câble souterrain détérioré

12/06/1944 :

-          sabotage SNCF ligne Gray/Chagny (arrêt 1 jour) par ?? hommes du maquis B.D.U.3

-          sabotage SNCF à Verrey par 5 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix  voies coupées

-          sabotage SNCF à Darcey par 8 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix voies coupées

15/06/1944 :

-          collage d’affiches à Dijon 3 hommes GroupeI Lucas-Dijon

-          sabotage de freins sur 12 wagons à Dijon par 2 hommes du GroupeIII Dijon

-          sabotage SNCF à Thenissey arrêt de 6 h par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          attaque allemande des Groupes Pierre-Semard et Danton à Arcenant  par 350 allemands et miliciens ; pertes ennemies : 40 tués pertes amies : 6 tués ; 5 blessés.

17/06/1944 :

-          sabotage de 2 pylonnes EDF à Bligny par 6 hommes du groupe Douaumont

-          sabotage canal à St Jean de Losnes  (1/2 succès) par 2 hommes du Groupe Bonaparte

-          sabotage Pont Charbonniere par 6 hommes du groupe de Meurseault

-          sabotage Pont d’Alleray par 3 hommes du groupe de Meurseault 1 maquisard tué

-          Sabotage d’un pont ferroviaire à Marey sur Tille par ?? hommes du Groupe Lucius

 

18/06/1944 :

-          sabotage SNCF (wagons) par 6 hommes du groupe Douaumont

19/06/1944 :

-          Sabotage SNCF à Beurizot (V.F. Les Laumes) arrêt trafic de 48 h par 4 hommes du Groupe de Vitteaux

20/06/1944 :

-           aménagement de piste pour avions à StJean

-          Sabotage SNCF à Villiers les Pots (arrêt de 12h) par 10 hommes du maquis B.D.U.3

-          Sabotage SNCF ligne Marey/ Pavillon (arrêt 4j) par 15 hommes du groupe Amilcar

-          Sabotage  SNCF à Rougement par 18 hommes du Groupe Richelieu : blocage de 5 trains militaires bombardés le lendemain par la RAF

-          du 20 au 30 juin : destruction d’un poste d’aiguillage à Genlis, Destruction de la ligne Dijon-Montbard à Verray sous Salmaisesur 7 Km, Attaque du dépôt d’essence de d’alcool à Genlis (pertes 1 500 000 litres) ; déraillement à villiers les Pots d’un train de matériel et un autre de permissionnaires ; destruction des lignes Belfort-Besançon et Auxonne –Dôle ; destruction de l’écluse à Pont de Pany, circulation paralysée sur le canal de Bourgogne ; attaque de convois allemands, notament à Champboeuf (bilan 12 allemands tués) par ?? hommes du Groupe Casse-Cou

-          sabotage d’un pont SNCF à Poinson-Beneuvre par ?? hommes du Groupe Lucius

-          embuscade à St Victor par 3 hommes du Camp Liberté 1 agent de la gestapo tué

21/06/1944 :

-          Du 21/06 au 16/07 garde de l’E.M. FFI de la Région D à Aignay le Duc par le Groupe Corsaire

22/06/1944 :

-          Sabotage SNCF ligne Dijon-Paris par 8 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Sabotage au tunnel de Blaisy Bas par 30 hommes du Groupe Auxois arrêt définitif

23/06/1944 :

-          Barrage sur route Beaune/Verdun par 10 hommes du groupe Douaumont

-          Sabotage SNCF à Soussy (Epinac) arrêt trafic de 48 h par 10 hommes du Groupe de Vitteaux

25/06/1944 :

-          Parachutage à Lays sur Doubs (71) par le Groupe Dubois

-          Sabotage d’un pont SNCF à Villey sur Tille par ?? hommes du Groupe Lucius

26/06/1944 :

-          Transport et distribution  à Pourlans (71) du parachutage reçu la veille à Lays sur Doubs le Groupe Dubois

-          Coup de main à St Aubin  4 prisonniers ennemis

-          Sabotage téléphonique (5 poteaux arrêt de 2 jours) à Villaines/Magny par 5 hommes du Groupe Lamoricière et Jean Sans Peur

27/06/1944 :

-          Sabotage de Pylône EDF à 1 Km sud Montbard et 3 km Montbard par 6 hommes du groupe Nancy : arrêt définitif de l’usine métallurgique

-          Sabotage à Buffon  câble PTT Paris-Marseille  par 5 hommes du groupe Nancy

-          Sabotage à 2Km Nord Montbard de cable spécial DCA allemande (arrêt total) par 20 hommes du groupe Nancy.

-          Sabotage ferroviaire à Fain les Montbard ( arrêt 18 heures) par 20 hommes du groupe Nancy

-          Sabotage ferroviaire à Lamarche ( 9 wagons déraillés arrêt de 3 j ; 1 loco. déraillé arrêt de 1 j ) par 6  hommes du maquis B.D.U.3

28/06/1944 :

-          5 sabotages divers à Montbard par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Attaque d’un détachement allemand à Citeaux  par 12 hommes du Groupe Bonaparte 2 allemands tués 2 allemands prisonniers

-          Sabotage SNCF à Lucenay le Duc et Lavilleneuve par ?? hommes du Groupe Lamoricière et Jean Sans Peur

29/06/1944 :

-          Attaque d’un convoi allemand à Clux (741) par le Groupe Dubois perte ennemie : 3 tués/1blessér ;perte amie1 blessé

 

30/06/1944 :

-          Sabotage PTT à Dijon par le groupeIII Dijon

-          Sabotage d’un pont SNCF à Perrigny  arrêt de 5j par 18 hommes du Groupe Richelieu 

-          Sabotage d’un Pont Sncf  à Fichey (ligne Ancy/Nuits) par 65 hommes du Groupe Richelieu 

-          Sabotage SNCF Sud de Beaune (n’a pas fonctionné) par 6 hommes du groupe Douaumont

 

fin 06/1944 :

-          sabotage de 22 poteaux PTT à Dijon par 1 homme du GroupeI Dijon

juillet 1944 :

-          coup de main et execution d’un agent allemand à Coulmier par 2 hommes de la Compagnie Valmy

-          coup de main et exécution d’une jeune fille à Ancy par ?? hommes de la Compagnie Valmy

-          Coup de main à Jailly  3 déserteurs allemands détenus au maquis) par ?? hommes de la Compagnie Valmy

-          Sabotage SNCF (réservoir) à Is-sur-Tille par 3 hommes du groupe Surcouf

-          Sabotage aiguillages et ligne tph à Is-sur-Tille par 6 hommes du groupe Surcouf

-          Sabotage SNCF (réservoir d’eau) à Mirebeau par 2 hommes du groupe Surcouf

-          Sabotage d’une écluse à Oisilly par 5 hommes du groupe Surcouf

-          Sabotage d’un train allemand à Is-sur-Tille par 4 hommes du groupe Surcouf

-          Sabotage ferroviaire à Crimolois libération de 20 déportés par 3 hommes du groupe Surcouf

-          Liaison à Is-sur-Tille et « transport » de prisonniers de guerre anglais et américains par 1 homme du groupe Surcouf

-          Coup de main à Aignay le Duc sur 2 agents allemands arrêtés et livrés au Cdt de la Région « D » par le Groupe Sylvestre

-          Sabotage SNCF à Villers-Rotin par 2 hommes du Groupe Duguesclin (2x)

-           Parachutage à Vielverge  1T200 de matériel pour Groupe DUguesclin et Bonaparte par 60 hommes du Groupe Duguesclin

-          Parachutage à Vielverge 0T800 pour Bonaparte et Groupe 313 par 20 hommes du Groupe Duguesclin

-          Attaque d’une corvée de tir allemande sur le champ de tir Auxonne par 6 hommes du Groupe Duguesclin 1 allemand tué

-          Harcèlement route La Barres – Dampierre un camion au fossé par 8 hommes du Groupe Duguesclin

-          Harcèlement  N5, N 476, N 459 2 VL incendiées, 1 camion explose par 16 hommes du Groupe Duguesclin

-          Embuscade sur D20 1 VL récupérée 3 allemand prisonniers par 25 hommes du Groupe Duguesclin

-          Coup de main à Pesme récupérer 1 camion , 1 mauser par 2 hommes du Groupe Duguesclin

-          Sabotages de 2 écluses à Longvic par 3 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Attaque d’un convoi allemand à Magny , Montarlot par 30 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton 1 VL + 1 camion pris 36 allemands tués

-          Attaque d’un camion de miliciens et side-car  à Chambourdin par 5 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton 1milicien tué ; 1 maquisards tués

-          Attaque d’une patrouille allemande à Collonges les Perrières par 8 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

1/07/1944 :

-          sabotage SNCF à Villiers les Pots ( 1 loco déraillé arrêt de 1j) par 12 hommes du maquis B.D.U.3

-          du1Juillet au 15 Juillet : attaque de convoiprès Aisey (un camion SS est détruit 18 allemands tués) Suite barrage à Griselles, destruction de 5 camions 74 allemands hors de combat par ?? hommes du Groupe Casse-Cou

-          sabotage d’une écluse (détruite) à St Jean de Losne par 2 hommes du Groupe Bonaparte

-          sabotage d’un pont SNCF (détruit) à la gare de Chateauvillain par 10 hommes du Groupe de Montigny sur Aube

2/07/1944 :

-          sabotage PTT à Dijon par 6 hommes du groupeIII Dijon

-          Embuscade à Meursault par 6 hommes du groupe Douaumont, les allemands ripostent sur d’autres allemands : 6 tués/ 26 blessés coté allemand

-          Barrage route Beaune/Seurre par 6 hommes du groupe Douaumont

-          Sabotage d’une écluse du barrage de la Saône à Chaugey par 10 hommes du Groupe Bonaparte

-          Sabotage EDF à Hauteroche par 2 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix coupure définitive malgré travaux allemands

03/07/1944 :

-          sabotage voie ferré Gray/Auxonne par 8 hommes du groupe313 retard de 2 jours

-          sabotage téléphonique sur 4 Kms à Savoisy par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          sabotage téléphone à Presilly par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

4/07/1944 :

-          reconnaissance de batteries de DCA à Ouges-Neuilly par 5 hommes du GroupeI Lucas-Dijon

-          Sabotage d’un pont SNCF (détruit) à Pouillenay par 8 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix

-          Sabotage SNCF à Gerigny par 3 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix wagons transportant des moteurs d’avions détruits

-          Sabotage pont SNCF à Posange par 25 hommes du Groupe Auxois : arrêt définitif

5/07/1944 :

-          sabotage SNCF à Talmay (1 loco + 8 Wagons arrêt de 2j) par 6 hommes du maquis B.D.U.3

-          Embuscade à Magny sur 2 VL par 6 hommes du maquis B.D.U.3

-          Attaque d’une patrouille allemande à Esbarres par 30 hommes du Groupe Dubois 11 allemands tués

-          Sabotage téléphone à Dampierre par 8 hommes du Groupe Bernard-Vercingétorix ligne du poste de repérage allemand coupée

6/07/1944 :

-          Collage d’affiches à Dijon par 4 hommes du groupeI Lucas-Dijon

-          Sabotage ferroviaire  à Recey par 5 hommes du maquis Blonde 1 prisonnier allemand

-          Sabotage ligne PTT Paris-Marseille à Aisy par 8 hommes du groupe Nancy

-          Sabotage d’une loco SNCF à Villiers (arrêt de 12 j) par 12 hommes du maquis B.D.U.3

-          Coup de main à Semur exécution de traitres par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

7/07/1944 :

-          parachutage réussi à Lamarche par  22 hommes du groupe313 

-          sabotage ferroviaire à Marmagne (arrêt de 12 h) par 8 hommes du groupe Nancy

-          sabotage voie ferrée à St Rémy (arrêt 12h) par 10 hommes du groupe Nancy

-          embuscade à Collonges par 8 hommes du maquis B.D.U.3 (3 prisonniers allemand)

-          Parachutage à Montigny par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Attaque à Lamargelle d’une patrouille allemande par 5 hommes du Groupe Tarzan 3 allemands tués

8/07/1944 :

-          sabotage ferroviaire à Colmiers le Bas par 6 hommes du maquis Blonde

-          Sabotage SNCF à Lamarche (1 loco, 9 wagons arrêt de 7 jours) par 12 hommes du maquis B.D.U.3

-          Attaque d’une rame de wagon à Lamarche par 15 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton Récupéré 3 mitrailleuses ; 4000 cartouches ; fusils russes ; 300 grenades

-          Coup de main à Charmoy par ?? hommes du Groupe Madagascar (récupération de 30 fusils et 5000 cart.)

-          Sabotage téléphonique , enlèvement de 3 Kms de fil arrêt 40 jours à St Marc- VIllaine  par 20 hommes du Groupe Lamoricière et Jean Sans Peur

10/07/1944 :

-          récupération armes et munitions allemandes à Dijon par le GroupeII Dijon

-          Attaque d’une camionnette allemande par 10 hommes du maquis B.D.U.3 (3 allemands tués)

-          Sabotage SNCF à Veuchey arrêt du trafic de 8 jours par 10 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Parachutage Gemeaux par 8 hommes du Groupe Bonaparte

-          Abattage d’arbres Rte Louesme/Leugley par 18 hommes du Groupe de Montigny sur Aube

-          Embuscade N65 Boudreville par 16 hommes du Groupe de Montigny sur Aube

-          Sabotage SNCF à Ancey par 4 hommes du Groupe Madagascar

11/07/1944 :

-          Attaque d’un poste allemand à Chorey par 7 hommes du Groupe Bonaparte 5 allemands tués

12/07/1944 :

-          sabotage ferroviaire à Seigny (arrêt de 2 h) par 20 hommes du groupe Nancy

-          reconnaissance à Cuisseaux (71) par le Groupe Dubois

-          coup de main à Echalot exécution d’un agent par 3 hommes du Groupe Tarzan

13/07/1944 :

-          Sabotage SNCF à Poinçon (Hte Marne) (1 loco HS) par 8 hommes du groupe Amilcar

-          Sabotage SNCF à Vaillant (Hte Marne) d’une machine élévatrice par 8 hommes du groupe Amilcar

-          Sabotage d’une distillerie d’alcool à Genlis par 13 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Coupe de main à Sombernon par 12 hommes du Groupe Madagascar  récupération  1 fusil ; 2 PA ; 1 moto et vêtements

-          Sabotage SNCF à Ancey par 6 hommes du Camp Liberté arrêt 12 heures

14/07/1944 :

-          Sabotage SNCF à Villiers les Pots (1 loco + 1 wagon arrêt de 2 jours) par 12 hommes du maquis B.D.U.3

-          Attaque d’un milicien à son domicile à Dijon par 4 hommes du maquis B.D.U.3 (1 PM avec munitions et argent récupérés)

-          Sabotage SNCF à Poinçon (Hte Marne) 1 loco + 1 machine élévatrice par 12 hommes du Groupe de Selongey

-          Attaque à Echalot d’un observatoire allemand par 8 hommes du Groupe Tarzan 1 maquisard blessé

-          Parachutage à Poiseul la Grange par 12 hommes du Groupe Tarzan

-          Transport Saulieu-Autun de délégué militaire de Londres par 2 hommes du Groupe Tarzan

-          Coup de main à Val Suzon exécution d’agents ennemis par 5 hommes du Groupe Tarzan

-          Coup de main à Moloy exécution de 2 miliciens par 12 hommes du Groupe Tarzan

-          Sabotage téléphone à Fromenteau arrêt de 2 j par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Sabotage EDF à Bouilland pylônes détruits par 3 hommes du Groupe Bonaparte

15/07/1944 :

-          Du 15 Juillet au 31 Juillet : attaque d’un camion allemand près de Tanlay 25 allemands hors de combat, d’un car : 18tués, d’un camion citerne qui sauta à l’aide d’une grenade de plastic ainsi que la 402 qui l’accompagnait. A Villaines et Coulmier : attaque de 3 camions et une VL : 5 allemands tués. Sur la route de Montbard attaque d’une voiture (traction) 3 officiers tués le 4 ème réussit à prendre la fuite. Par ??? hommes du Groupe Casse-Cou

-          Coup de main à Vandenesse par 3 hommes du Groupe Madagascar exécution d’un ancien gendarme

16/07/1944 :

-          récupération sur l’ennemie à Dijon de 3 PA, 2 fusils, 2 Pm 120 cartouches par 11 hommes du  GroupeI Lucas-Dijon

-          Coup de main à Semur exécution d’un indicateur  par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

17/07/1944 :

-          Sabotage d’un train de marchandise à Lecey-Mantoche par 15 hommes du GroupeII Dijon

-          Sabotage PTT  Puits XV (Blaisy) par 12 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Sabotage SNCF à Lantenay par 6 hommes du Camp Liberté arrêt 15 heures

18/07/1944 :

-          Sabotage de 8 pneus à Dijon par 4 hommes du  GroupeIII Dijon

-          Sabotage SNCF à Vaillant (1 loco) par 6 hommes du Groupe de Selongey

-          Attaque d’un train d’essence à Blaisy par 15 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Sabotage SNCF à Pouillenay par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Sabotage PTT   La Roche – Vanneau par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Combats à Bouilland par ?? hommes du Groupe Bonaparte 3 camions et 2 sides-car détruits pertes allemandes NC perte maquis 1 tué 1 blessé

-          Combat à Arcey par 8 hommes du Camp Liberté 1 maquisard blessé et 4 maquisards prisonniers

19/07/1944 :

-          sabotage ferroviaire à Marmagne (pas d’arrêt) par 8 hommes du groupe Nancy

-          coup de main dans une paharmacie à Ancy par ?? hommes du Groupe Richelieu  (4 maquisards tués)

-          Sabotage d’un train d’essence à Poinson par ?? hommes du Groupe Lucius

-          Exécution de 2 dénonciateurs à Malain par 6 hommes du Groupe Madagascar

-           sabotage SNCF à Velars 4 trains bloqués par 6 hommes du Camp Liberté

 

 

20/07/1944 :

-           exécution d’une collaboratrice à Lamarche par 5 hommes du groupe313  

-          Barrage à Pont-Royal (sans résultat) par 8 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Accrochage à Dinteville par 5 hommes du Groupe de Montigny sur Aube 1 allemand tué 2 prisonniers 1 maquisard blessé

-          Sabotage écluse à Gissey par 12 hommes du Groupe Auxois

21/07/1944 :

-          Sabotage SNCF à Villiers ( 1 loco, 8 wagons arrêt de 3 jours) par 12 hommes du maquis B.D.U.3

-          Sabotage SNCF à Talmay (arrêt de 3 j) par 6 hommes du maquis B.D.U.3

-          Sabotage et barrage à Posanges par ?? hommes du Groupe de Vitteaux

-          Coup de main à Bricon par 5 hommes du Groupe de Montigny sur Aube 1 soldat russe espion abattu 1 prisonnier

22/07/1944 :

-          Transport d’armes de Dijon à Auxonne par 2 hommes du maquis B.D.U.3

-          Sabotage d’un pont SNCF à Poinçon (Hte Marne) par 12 hommes du Groupe de Selongey

23/07/1944 :

-          sabotage ferroviaire à Villers les Pots par 5 hommes du groupe313

-          sabotage SNCF à Talmay (1 loco, 12 wagons arrêt de 3 j) par 6 hommes du maquis B.D.U.3

-          attaqu à 2 Km N de St Marc d’un convoi allemand qui fait ½ tour par 20 hommes du Groupe d’Aignay-le-Duc

-          Attaque d’une patrouille allemande à Presilly 4 allemands tués, 3 prisonniers par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Sabotage d’un train de bois à Vaillant par ?? hommes du Groupe Lucius

24/07/1944 :

-          sabotage Tph (arrêt définitif) à Buffon par 3 hommes du groupe Nancy

-          Attaque d’une  patrouille allemande à Vaillant par ??  hommes du Groupe Lucius 1 allemand fait prisonnier

-          Accrochage à Villecomte par ?? hommes du Groupe Lucius  3 allemands tués 1 allemand bléssé

-          Arrestation et exécution d’un agent de la gestapo à Agey par 2 hommes du Groupe Madagascar

 

25/07/1944 :

-          embuscade à Longchamp par 12 hommes du maquis B.D.U.3 (1 allemand tué)

-          Barrage à Lamargelle- RN396 par 20 hommes du Groupe Tarzan 1 allemand tué

-          Coup de main à Ste Foix exécution d’agent ennemi  par 4 hommes du Groupe Tarzan 1maquisard blessé

-          Coup de main à Moloy exécution d’agent gestapo par 12 hommes du Groupe Tarzan

-          Sabotage téléphone à Blaisy Haut arrêt de 3 j par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Accrochage à Pagny le Château par ?? hommes du Groupe Bonaparte 1major allemand blessé fait prisonnier

-          Sabotage d’une locomotive à Vaillant par ?? hommes du Groupe Lucius

26/07/1944 :

-          reconnaissance à Bar le Régulier par 4 hommes du Groupe Bayard 2 prisonniers allemands

-          dispersion du Groupe Bonaparte suit attaque allemande

-          Transport d’explosif à Vieille République par 10 hommes du Groupe Madagascar

27/07/1944 :

-          attaque d’un poste allemand à Bar le régulier par 3 Sect du Groupe Bayard Poste détruit ; récupération d’armes, 6 prisonniers

-          Sabotages EDF pylônes coupés à Grenant par 4 hommes du Groupe Madagascar

28/07/1944 :

-          Attaque d’un poste allemand à Marcilly par 3 sect du Groupe Bayard  8 prisonniers allemands

-          Sabotage PTT à Blaisy-Bas par 6 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Sabotage d’un pont ferroviaire à Pouillenay par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Sabotage d’un camion à Vitteaux par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Accrochage à Vieille République 12 hommes du Groupe Madagascar 3 allemands tués

-   Attaque d'un convoi allemand par un groupe de maquisards, afin de délivrer leur compagnon de maquis de Brémur et Vaurois, capturé par les allemands. cette action s'est déroulée à Beaunotte, entre st Marc sur seine et Aignay.  Deux maquisards furent tués: Georges RAY et Pierre NAUDIN.
 

29/07/1944 :

-           exécution d’un agent allemand à Maxilly par 3 hommes du groupe 313

-          Coup de main à Dijon par 1 homme du groupeIII Dijon 1 pistolet pris

-          Sabotage SNCF à Occey (Hte Marne) arrêt de 12 h. par 6 hommes du Groupe de Selongey

-          Attaque d’un poste allemand  à Dampierre en Montagne par 3 Sect  du Groupe Bayard 5 prisonniers allemands

-          Attaque de la gare de Manlay par 2 Cie du Groupe Bayard contre des allemands qui prenaient des otages perte allemande 37 tués 44 prisonniers perte maquis 1 tué

-          Sabotage PTT à Torcy par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Barrage Roche –Vanneau 3 véhicules allemands détruits  1 allemand tué par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Coup de main à Dijon par 4 hommes du Camp Liberté 1 milicien abattu et 2 miliciens capturés

-          Accrochage à Gevrey 12 hommes du Camp Liberté 1 allemand  tué

-          Parachutage à Leuzeule par 20 hommes du Camp Liberté

30/07/1944 :

-          Sabotage SNCF à Lamarche par 12 hommes du maquis B.D.U.3

Août 1944 :

-          Parachutage à Planay par 2 Sect  de la Compagnie Valmy (6 T )

-          Accrochage à Stigny (Yonne) par 4 hommes de la Compagnie Valmy ( 1 camion et 200 litres d’essence récupérés)

-          Protection de parachutage à Planay par ?? hommes de la Compagnie Valmy

-          Parachutage à Coulmiers le Sec par 1 Sect de la Compagnie Valmy (3T)

-          Embuscade et arrestation par 20 hommes de la Compagnie Valmy 7 agents capturés (5 exécutés).

-          Réception de 5 parachutages dans le mois par le groupe André

-          coup de main à Dijon sur   VL et  Camion par 5 hommes du groupe Surcouf

-          coup de main à Is-sur-Tille sur 1 VL et  1 camion par 4 hommes du groupe Surcouf

-          attaque d’un camion route de Langres  1 allemand tué par 15 hommes du groupe Surcouf

-          attaque d’un convoi route Tarsul/Moloy par ?? hommes du groupe Surcouf 1 maquisard bléssé

-          attaque d’un convoi à Epagny par ?? hommes du groupe Surcouf ; prise 1 VL, 1 PM, 3 grenades, 3 fusils pertes ennemies 4 tués 5 prisonniers perte maquis : 1 blessé

-          coupe de main à Dijon par ?? hommes du groupe Surcouf 1 maquisard prisonnier

-          Libération à Dijon de 5 Sénégalais par ?? hommes du groupe Surcouf

-          Libération d’un déporté à Dijon par ?? hommes du groupe Surcouf

-          Coup de main à Dijon par 12 hommes du groupe Surcouf 1 maquisard tué

-          Coup de main région Saulieu/Semur contre des membres de la Gestapo (2 prisonniers) par 3 hommes du Groupe Bayard

-          Attaque d’un convoi Rte Aignay à Lamargelle par 10 hommes du Corps Franc mobile n°3 Groupe Philippe un camion all détruit 1 maquisard tué

-          Parachutage à Echalot et Avot(réception et garde matériel) par 1 Groupe ½ du Groupe Sylvestre

-          Attaque d’un convoi allemand à Baigneux les Juifs par 2 ou 3 Grpe du groupe Sylvestre

-          Protection et reconnaissance autour du PC régional par le Groupe Sylvestre

-          Coup de main à Dijon récupération matériel, car , essence par 7 hommes du Groupe Tarzan

-          Accrochage à Chanceaux  par 12 hommes du Groupe Tarzan 6 allemands tués

-          Coup de main à Valduc exécution agent gestapo et exécution d’un colonel de gendarmerie par 2 hommes du Groupe Tarzan

-          Coup de main à Minot exécution de miliciens par 10 hommes du Groupe Tarzan

-          Reconnaissance à Avot en appui maquis d’Avot suite attaque du village par les allemands par 30 hommes du Groupe Tarzan  2 maquisards blessés

-          Attaque  St Marc /Seine (sous les ordres du Colonel Monnod) de 100 hommes du Groupe Tarzan  1maquisard blessé

-          Accrochage à Salives par 18 hommes du Groupe Tarzan 2 allemands tués 3 allemands prisonniers

-          Exécution de 11 agents ennemis par 12  hommes du Groupe Tarzan

-          Coup de main à Echalot exécution d’un agent par 3 hommes du Groupe Tarzan

-          Accrochage à Is-sur-Tille par 28 hommes du Groupe Tarzan 1 maquisard blessé

-          Coup de main à St Seine exécution de 2 agents par 10 hommes du Groupe Tarzan

-          Coup de main à Minot exécution d’agent par 7 hommes du Groupe Tarzan

-          Accrochage Les Laumes mitraillage allemand par 3 hommes du Groupe Tarzan 1 allemand tué

-          Coup de main à Etalante exécution d’agents par 4 hommes du Groupe Tarzan

-          Parachutage à St Broing par 36 hommes du Groupe Tarzan

-          Accrochage à Mauvilly par 60 hommes du Groupe Tarzan 1 maquisard blessé

-          Accrochage Source de la Seine par 12 hommes du Groupe Tarzan 1 maquisard tué

-          Arrestation par ?? hommes du Groupe Casse-Cou d’un Lt Colonel allemand et de son Etat-Major sous les faux noms que voici : Capitaine Jackson, soit disant officier canadien et une femme : Jacqueline Capitaine Petit soi-disant au Service Secret anglais. Son Etat-Major se composait de 6 hommes et 1 femme renommés pour leur sauvagerie, spécialistes de l’incendie (villages du Jura). Ils torturaient les maquisards , soit à la baignoire, soit à l’aide du casque de fer avec boulons à vis sur les tempes, soit en brûlant les pieds sur des tôles rougies. Nous avons compté plus de 70 hommes condamnés à la peine de mort par ce colonel et de nombreux déportés. Ses officiers l’ont chargé au cours d’aveux complets. Leurs dépositions nous ont permis l’arrestation de plusieurs dénonciateurs et ils furent tous passés par les armes

-          Sabotage SNCF à Soiran arrêt de 12 h par 8 hommes du Groupe Duguesclin

-          Sabotage SNCF tunnel de Sampans incendie wagons de paill et fourrage par 2 hommes du Groupe Duguesclin

-          Harcèlement N 5 -75 – 476- 459 D20 par ?? hommes du Groupe Duguesclin

-          Coup de main à Auxonne dépôt vin et vivre par 8 hommes du Groupe Duguesclin

-          Sabotage à Auxonne de la vanne d’un barrage par 3 hommes du Groupe Duguesclin

-          Sabotage à St Jean de Losne sur la Saône et le canal de Bourgogne par 4 hommes du Groupe Duguesclin

1/08/1944 :

-          Embuscade à Beire le Fort par 12 hommes du maquis B.D.U.3 (3 prisonniers allemands)

-          Sabotage SNCF entre Nuits et Tonnerre par 8 hommes du Groupe Richelieu 

2/08/1944 :

-          Embuscade sur convoi RN 65 à 9 Km de Chateauvillain par 5 hommes du Groupe de Montigny sur Aube 2 prisonniers ennemis

3/08/1944 :

-          Attentat sur un allemand (tué) à Dijon par 2 hommes du groupeI Lucas-Dijon

-          Coup de main à Dijon par 4 hommes du groupeIII Dijon 2 revolvers pris

-          Sabotage SNCF à Talmay (1 loco, 6 wagons arrêt de 3 j) par 6 hommes du maquis B.D.U.3

-          Sabotage SNCF à Villiers (5 wagons) par 6 hommes du maquis B.D.U.3

-          Sabotage SNCF entre Nuits et Tonnerre par 8 hommes du Groupe Richelieu 

-          Attaque allemande à Genay  maquis Henri-Bourgogne 45 allemands tués  5 maquisards tués et 5 maquisards prisonniers.

-          Déraillement ligne Dijon-Lyon par 8 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

4/08/1944 :

-          Transport d’armes d’Auxonne à Longchamp par 2 hommes du maquis B.D.U.3

-          Reconnaissance à Pothières (+ Grpe maquis Montcalm ) par 22 hommes du Groupe Pothières-Tabou

-          Sabotage téléphone à Turcey arrêt 1 j par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Sabotage SNCF à Perrigny  par ?? hommes du Groupe de Sabotage du Dépôt de Perrigny : pont rotonde arrêt 15 jours

5/08/1944 :

-          sabotage de la voie ferré Auxonne/ Vesoul par 8 ou 15 hommes du groupe 313 retard 48 h

-          sabotage SNCF à Occey (Hte Marne) 1 loco par 3 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage de pylônes EDF à Bligny par 6 hommes du groupe Douaumont

6/08/1944 :

-          sabotage de 2 poteaux téléphonique à Buffon par 10 hommes du groupe Nancy

-          sabotage d’un pont SNCF à Vaux/Aubigny (Hte Marne) par 10 hommes du Groupe de Selongey

7/08/1944 :

-          Barrage sur le pont de Maissey par le groupe Elie

-          Sabotage SNCF à Selongey (2 loco) par 3 hommes du Groupe de Selongey

-          Coup de main à St Usage récupération d’une mitrailleuse d’un avion abattu par 4 hommes du Groupe Bonaparte

8/08/1944 :

-          Sabotage SNCF à Occey (Hte Marne) (1 loco, 9 wagons arrêt de 22 h) par 9 hommes du Groupe de Selongey

-          Parachutage à Vielverge par 7 hommes du Groupe Bonaparte

-          Sabotage SNCF à Trouhans arrêt de 2j par 4 hommes du Groupe Bonaparte

-          Exécution d’un GMR  à Barbirey par 2 hommes du Groupe Madagascar

9/08/1944 :

-           exécution d’un milicien à Lamarche par le groupe313

-          Sabotage SNCF à Biennes (Hte Marne) 2 jours d’arrêt par ??? hommes du groupe Amilcar

-          Embuscade et attaque d’allemands route entre Laignes et Tonnerre par 45 hommes du Groupe Richelieu  perte allemande 3 camions HS 79 Tués

10/08/1944 :

-          Sabotage ferroviaire à Fain (arrêt 15 h) par 10 hommes du groupe Nancy

-          Sabotage ferroviaire à Seigny (arrêt 19 h) par 20 hommes du groupe Nancy

-          Sabotage SNCF à Lamarche (1 loco, 4 wagons arrêt de 3 j)par 6 hommes du maquis B.D.U.3

-          Sabotage SNCF à Viliers (1 loco 4 wagons arrêt de 3j) par 12 hommes du maquis B.D.U.3

-          Coupe de main à Asniere&Arrans  sur 1 milicien (tué) par 2 hommes du Groupe Richelieu 

-          Coups de main à Lachaleur sur 1 Officier allemand et sa secrétaire (les deux sont faits prisonniers) par 10 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Attaque d’un train et libération de déportés  à Lamarche par 25 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Sabotage d’un pont SNCF (détruit) à Veuxhaulles par 8 hommes du Groupe de Montigny sur Aube

-          Parachutage période du 10 au 25/08 8 parachutages demandé par le Cne SAS John Wiesman  pour le Camp Liberté.

11/08/1944 :

-          Sabotage SNCF ligne Poinçon/Langres 14 jours d’arrêt par ??? hommes du groupe Amilcar

-          Sabotage SNCF à Occey (Hte Marne) arrêt 2 h par 3 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage pont SNCF de Vignolles (Is-sur-Tille) arrêt de 10 h par 6 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage d’un car de miliciens à Selongey par 4 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage SNCF ligne Selongey /Is-sur-Tille 1 loco 1 prisonnier par 3 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage SNCF à St Jean de Losne 1 aiguillage détruit arrêt 1 j par 2 hommes du Groupe Bonaparte

12/08/1944 :

-           Sabotage de la voie fer Auxonne/Vesoul par le groupe313 pertes allemandes 1 tué/4 blessés

-          Sabotage SNCF Poinçon/Langres 1 loco détruite par 12 hommes du groupe Amilcar

-          Sabotage SNCF ligne Selongey/Is-sur-Tille arrêt de 17 h par 4 hommes du Groupe de Selongey

13/08/1944 :

-          Sabotage SNCF Poinçon/Langres d’une loco et d’un wagon par 10 hommes du groupe Amilcar

-          Embuscade à Selongey par ?? hommes du groupe Amilcar matériel réupéré et 2 allemands tués

-          Sabotage SNCF à Beire le Fort  par 6 hommes du Groupe Bonaparte 1 allemand tué

14/08/1944 :

-          Sabotage d’un pont ferroviaire à St Rémy (arrêt 5 jours) par 23 hommes du groupe Nancy

-          Sabotage SNCF à Bligny par 20 hommes du groupe Douaumont ; 3 wagons déraillés

15/08/1944 :

-          Embuscade St jean de Losne GroupeII Dijon avec maquis Bonaparte. 1 maquisard du GroupeII tué au combat.

-          Transport de 5 fusils et munition à Dijon par le GroupeIII Dijon

-          Accrochage à Sombernon 18 hommes du Groupe Lamoricière et Jean Sans Peur 2 maquisards blessés et maquisard prisonnier

16/08/1944 :

-          Transport à Dijon de caisse de grenade par 10 hommes du groupeIII Dijon

-          Coup de main sur 2 VL allemandes par 2 hommes du groupe Douaumont

-          Coup de main  à Seigny, reddition de 5 soldats russes par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Combat à Turcey 1 allemand tué 3 blessés par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Arrestation et exécution d’un milicien à Lamarche par 7 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Attaque allemande à Sombernon  8 hommes du Groupe Madagascar perte allemande 3 tués perte maquis 4 blessés.

-          Attaque d’un convoi allemand à Sombernon par 50 hommes du Groupe Auxois 5 camions allemands détruits 18 allemands tués 2 maquisards tués

17/08/1944 :

-          Transport à Dijon de 8 PA , 6 fusils et munitions par 10 hommes du groupeIII Dijon

-          Sabotage SNCF à Meurseault par 6 hommes du groupe Douaumont train immobilisé attaqué par l’USAFE

-          Accrochage à Gray (70) par ?? hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton 1 allemand tué et 1 prisonnier

18/08/1944 :

-          Attaque allemande du maquis B.D.U.3 à la forêt de Longchamp (1 maquisard tué/2 blessé) le groupe déménage au bois les Fesmes territoire de Perrigny/ l’ognon

-          Parachutage à Blagny par 27 hommes du groupe de Meurseault

19/08/1944 :

-          sabotage ferroviaire à Nogent (arrêt 13 h) par 10 hommes du groupe Nancy

-          sabotage SNCF ligne Selongey/Occey arrêt de 12 h par 6 hommes du Groupe de Selongey

-          attaque à St Symphorien par ?? hommes du Groupe Bonaparte 7 allemands tués

-          Attaque d’un détachement  à Colombey le deux Eglises par 16 hommes du Groupe de Montigny sur Aube  2 allemands tués 2 prisonniers

-          Coup de main à Charmoy par 2 hommes du Groupe Madagascar récupération de 12 fusils et 3 caisse de cartouches

20/08/1944 :

-           sabotage ferroviaire à Vonges et Lamarche par le groupe313

-          Transport à Dijon de 50 grenades par 10 hommes du GroupeIII Dijon

-          Attaque d’un convoi allemand à Boudreville par 60 hommes du maquis Blonde 1 maquisard tué

-          Attaque de 3 chenillettes ( capture de 2 d’entre elles) à Leugley par 30 hommes du maquis Blonde

-          Sabotage ferroviaire à Buffon (12 coupures de rail), à Nogent (15 coupures de rail) à Rougemont (3 coupures de rail) par 8 hommes du groupe Nancy.

-          Embuscade à Pontailler par 8 hommes du maquis B.D.U.3 (2 allemands prisonniers)

-          Sabotage d’un pont SNCF à Losne par 30 hommes du Groupe Dubois

-          Sabotage PTT Pasques-Pange, destruction et récupération de 7 Km de fil télé. par 25 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Sabotage SNCF à St Usage pont détruit 2 locomotives détruites par 10 hommes du Groupe Bonaparte

-          Attaque d’un convoi allemand à Sombernon par 50 hommes du Groupe Auxois 6 allemands tués 4 allemands prisonniers

21/08/1944 :

-          Parachutage à Jallanges/Seurre 5 hommes du GroupeII Dijon au profit BOA

-          Transport à Dijon de 5 PA et 2 fusils par 6 hommes du groupeIII Dijon

-          Sabotage SNCF ligne Selongey/Occey arrêt de 6 h par 2 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage SNCF ligne Selongey/Is-sur-Tille arrêt de 10 h par 3 hommes du Groupe de Selongey

-          Parachutage à Clamerey (n’as pas eu lieu) par 30 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Accrochage à Vievigne avec la milice par 6 hommes du Groupe Laurent 1 maquisard fusillé

-          Sabotage SNCF à Longecourt  arrêt de 3 j par ?? hommes du Groupe Bonaparte

-          Transport à Agey de 10 grenades et 100 000 Francs par 10 hommes du Groupe Madagascar

23/08/1944 :

-           attaque par 1500 allemands  du groupe313 à la forêt de Longchamp

-          Attaque d’allemands à Louesme par 20 hommes du maquis Blonde perte ennemie non communiqué

-          Attaque à St marc par 17 hommes du groupe André (40 allemands tués 5 prisonniers)

-          Sabotage SNCF ligne Selongey/Is-sur-Tille arrêt de 16 h par 12 hommes du Groupe de Selongey

-          Coup de main à Chagny (armes récupérées par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard

-          Pose de mines sur un pont Cerilly/ Laignes par 12 hommes du Groupe Richelieu 

-          Attaque d’un convoi allemand à Tanlay par hommes du Groupe Richelieu  perte allemande : 8 camions brûlés, 1 citerne d’essence détruite,  68 allemands tués

-          Attaque  à St Marc d’un convoi allemand qui repart sur Chatillon par 20 hommes du Groupe Corsaire

-          Attaque d’un convoi allemand 2 Km N St Marc par 15 hommes du Corps Franc mobile n°3 Groupe Philippe 2 camions all détruits, le convoi repart sur Chatillon 1 maquisard blessé

24/08/1944 :

-          Reconnaissance secteur Nod & Vaurois par 36 hommes du groupe Albatros

-          Reconnaissance à Aisey par ??? hommes du groupe Rochefort

-          Sabotage Tph à Chagny par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard

-          Parachutage (7T)  à ??? par 65 hommes du Groupe Richelieu 

-          Coup de main à Beaune sur 2 agents allemands exécutés par 2 hommes du groupe Douaumont

-          reconnaissance Fort d’Hauteville par 15 hommes du Groupe Laurent

25/08/1944 :

-          Transport à Dijon de 6 fusils par 5 hommes du GroupeIII Dijon

-          Sabotage SNCF ligne Selongey/Is-sur-Tille par 12 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage Tph  Les Laumes par 70 hommes du Groupe Richelieu 

-          Coup de main à Torcy pour l’exécution d’un Allemand en Civil ( 2 allemands tués et 1 prisonnier) par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Attaque d’un convoi allemand à Tarsul par 12 hommes du Groupe Laurent

-          Sabotage de la distillerie à Fauvernay  par 18 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Transport Bois Moron de 2 FM et 40 chargeurs par 2 hommes du Groupe Madagascar

 

26/08/1944 :

-          Parachutage à Vernois (n’a pas eu lieu) par 50 hommes du Groupe de Selongey

-          Attaque d’un convoi allemand à Baubigny par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (3 allemands tués et 2 blessés)

-          Embuscade Rte Precy/Vitteaux par 6 hommes du Groupe Bayard récupération d’un camion + 1 milicien prisonnier

-          Sabotage SNCF plaque tournante du dépôt de Perrigny par 3 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Sabotage SNCF ligne Dijon-Gray 2 trains détruits par 10 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Sabotage SNCF à Longecourt arrêt définitif par ?? hommes du Groupe Bonaparte

-          Sabotage SNCF à Malain par 4 hommes du Groupe Madagascar

-          Embuscade à St Jean de Bœuf par 3 hommes du Groupe Madagascar 1 camion récupéré, 1 remorque détruite, 7 allemands tués.

-          Embuscade à Dijon par 2 hommes du Groupe Madagascar 1 ennemi tué

27/08/1944 :

-          Embuscade à Chassey par 6 hommes du maquis B.D.U.3 (1 allemand tué)

-          Attaque d’un convoi allemand à Melin (convoi anéanti 10 allemands tués et 18 blessés) par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard

-          Reconnaissance Rte Arnay/Autun par 6 hommes du Groupe Bayard 1 allemand tué

-          Accrochage à Cruzey (peut-être Crugey/Ource) avec une patrouille  5 allemands prisonniers par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Embuscade à Epagny par 40 hommes du Camp Liberté 1 VL détruite 17 allemands tués 1 maquisard blessé

28/08/1944 :

-          Sabotage de 3 véhicules à Dijon par 7 hommes du GroupeIII Dijon

-          Embuscade à Pesmes (70) par 5 hommes du maquis B.D.U.3 (1allemand tué, 1 bléssé)

-          Sabotage SNCF à Selongey  arrêt de 18 h par 12 hommes du Groupe de Selongey

-          Attaque à Nolay par 40 hommes du  maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (3 voitures allemandes touchées, 8 allemands tués et 5 blessés)

-          Reconnaissance Rte Vitteaux/Precy par 6 hommes du Groupe Bayard 5 allemands tués 1 maquisard blessé

-          Barrage à Lucenay par 6 hommes du Groupe Bayard 6 allemands tués

-          Barrage à Gemeaux par ?? hommes du Groupe Laurent

29/08/1944 :

-          Attaque à Savoisy de 3 allemands isolés (3 prisonniers) par le groupe Nancy

-          Sabotage SNCF ligne Selongey/Occey arrêt de 18 h par 14 hommes du Groupe de Selongey

-          Barrage par abattis route Dijon/Langres par 5 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage Tph à Cussy  par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard

-          Sabotage SNCF ligne Dijon-Auxonne  par 8 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton

-          Combat à Avot par 1 section du Groupe Lucius 5 allemands tués 1 camion récupéré

-          Accrochage à Selongey par 2 sections du Groupe Lucius 3 allemands tués

30/08/1944 :

-          Récupération à Dijon de 1FM, 3 fusils, 3 PA 1500 cartouches par 3 hommes du groupeI Lucas-Dijon

-          Attaque allemande à Aisey- Busseaud du groupe Albatros (effectif engagé 20 hommes) perte ennemies 15 tués perte amie 1 blessé

-          Attaque allemande contre 25 hommes du groupe Rochefort  1maquisard blessé

-          Barrage Mercigny/Thil par 6 hommes du Groupe Bayard 3 allemands tués 1 maquisard tué

-          Barrage à Precy par 5 hommes du Groupe Bayard 3 allemands tués

-          Barrage Rte Precy/Avallon par 5 hommes du Groupe Bayard 1 maquisard blésséBarrage Rte Saulieu/Avallon par le Groupe Bayard armement récupéré 1 maquisard tué

-          Combat à Molphey 30 allemands prisonniers par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne

31/08/1944 :

-          Sabotage SNCF à Selongey par 10 hommes du Groupe de Selongey

-          Barrage par abattis route Langres/Dijon (pneus crevés) par 8 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage SNCF ligne Selongey/Is-sur-Tille arrêt définitif (400m coupés) par 20 hommes du Groupe de Selongey

-          Attaque d’un convoi allemand à Chorey par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (7 allemands tués, 11 blessés)

-          Combat à Chatillon  3 allemands tués 1 prisonnier par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

Septembre 1944 :

-          Barrage à Griselles par 6 hommes de la Compagnie Valmy

-          Coup de main à Coulmier le Sec  par ?? hommes de la Compagnie Valmy (2 miliciens exécutés)

-          Libération de Laignes par la Compagnie Valmy

-          Bombardement de la gare d’Is-sur-Tille par la RAF (demandé par les SAS depuis le Camp du maquis Surcouf)

-          Coup de main à Dijon par 5 hommes du groupe Surcouf 10 mitrailleuses récupérées

-          Embuscade sur D24 et D31 véhicules endommagés, 1 camion 2VL, 2 mitrailleuses, 47 armes par 48 hommes du Groupe Duguesclin 24 prisonniers allemands et 2 maquisards tués

-          Parachutage à Lamarche 0T800 de matériel par 20 hommes du Groupe Duguesclin

-          Embuscade à Laperriere par 40 hommes du Groupe Duguesclin et Bonaparte

 

1/09/1944 :

-          Récupération d’armes allemandes à Dijon  par 20 hommes du GroupeII Dijon

-          Position de 40 hommes du groupe Albatros  S.O. forêt de Chatillon pour en interdir l’accès

-          Attaque d’un poste allemand par ??? hommes du maquis B.D.U.3 ( récupération de 90 mausers, 1 mitrailleuse et grenades) perte ennemie 30 morts et 104 prisonnier perte maquis  5 tué 1 blessé

-          Attaque d’un convoi allemand à Corgoloin par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (11allemands tués et 24 blessés)

-          Accrochage à Toutry par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne 4 allemands tués  1maquisard blessé

-          Coup de main à Dijon sur essence par 5 hommes du Groupe Laurent

2/09/1944 :

-          Sabotage SNCF à Talmay per 25 hommes du maquis B.D.U.3 ( 1 grue de 50T, 3 wagons arrêt de 36 j)

-          Sabotage SNCF à maxilly par ??? hommes du maquis B.D.U.3 (1 loco, arrêt de 2j)

-          Sabotage SNCF, route et Tph  lieu dits « les 4 routes » par 10 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage tph ligne Thorey/Cussy (13 poteaux) par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard

-          Reconnaissance à Pouilly en Auxois  par ?? hommes du Groupe Bayard 3 maquisards blessés

-          Attaque d’un convoi allemand à Sombernon (5 camions détruits) par 35 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Accrochage à Fleurey par 4 hommes du Groupe Madagascar 5 allemands tués 1maquisard tué et un bléssé.

3/09/1944 :

-          attaque allemande à Moissy (39) du groupe 313 pertes allemande 18tués / 1 prisonnier pertes maquis 2 tués      

-          sabotage à Dijon de 6 pneus par 8 hommes du GroupeIII Dijon

-          Reconnaissance à Chatillon  de 40 hommes du GroupeAlbatros

-          Reconnaissance à Chatillon de 50 hommes du groupe Rochefort

-          Attaque d’une Cie de Luftwaffe par 110 hommes du maquis B.D.U.3 perte ennemie : 50 tués, 40 prisonniers ; perte maquis 5 tués/ 2 blessés

-          Attaque d’un convoi allemand à Nolay par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (pertes allemandes : 14 tués / 16 blessés)

-          Reconnaissance à Marcigny par 1 Cie du Groupe Bayard perte allemande 1 tué, 1 blessé , 8 prisonniers perta maquis 1 tué

-          Attaque à Pont Royal d’unité allemande par 6 hommes du Groupe Bayard perte allemande 2 tués, 1 blessé perte maquis 1 blessé

4/09/1944 :

-          Combat contre 3 groupes d’allemands (3 all tués) à Etais par le groupe Nancy

-          Embuscade  d’un convoi allemand à Clergy par 50 hommes du maquis B.D.U.3 perte allemande 3 tués / 12 prisonniers perte maquis : 1 blessé

-          Accrochage à Perrigny de 8 hommes du maquis B.D.U.3 avec un camion allemand 2 maquisard blessé 3 allemands tués

-          Sabotage SNCF passage à niveau lieu dit « les 4 routes » par 11 hommes du Groupe de Selongey

-          Attaque d’un convoi allemand à Auxey par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (perte allemande : 25 tués, 18 blessés)

-          Embuscade sur cyclistes allemands à la ferme de Ser..  par 30 hommes du groupe Douaumont perte all. Non communiquée

-          1 camion du Groupe Henri-Bourgogne mitraillé par un avion inconnu à Arcenay  1 maquisard tué

-          Mitraillage aérien par méprise par la RAF de 30 hommes du Groupe Tarzan en train de charger du matériel d’un wagon à un camion 7 maquisards tués

-          Coup de main à Is-sur-Tille par 4 Sections du Groupe Lucius 7 allemands prisonniers ; essence récupérée

-          Attaque d’un poste ennemi à Gemeaux par 11 hommes du Camp Liberté

5/09/1944 :

-          surveillance  pour éviter la destruction de l’usine à gaz à Dijon par 2 hommes du GroupeII Dijon

-          Embuscade rouet Chatillon/Montbard (2 allemands tués) par le groupe Nancy

-          Embuscade à Broye (70) 20 hommes du maquis B.D.U.3  6 allemands tués

-          Embuscade à Clery par 20 hommes du maquis B.D.U.3    12 allemands prisonniers

-          Embuscade route Orville / Vaux (1 prisonnier) par 11 hommes du Groupe de Selongey

-          Sabotage Tph à Selongey par 2 hommes du Groupe de Selongey

-          Attaque d’un convoi allemand à Melin par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (perte allemande : 12 tués, 18 blessés)

-          Sabotage du pont à St Romain par 6 hommes du groupe Douaumont

-          Attauqe d’allemands à Petit Vernais par 4 hommes du Groupe Bayard 9 allemands tués

-          Barrage Rte Saulieu/Thoissy la Berchere par 1 sect du Groupe Bayard 9 allemands tués 1 maquisard tué

-          Attaque à Bierre les Semur d’un convoi de 90 allemand  par ?? hommes du Groupe Henri-Bourgogne   45 allemands tués prisonnier NC perte maquis 1 tué

-          Coup de main en gare de Meurseault 2500 litres d’essence et 7 fûts d’huile récupérés par 12 hommes du groupe de Meurseault

-          Embuscade  RN République par 8 hommes du Groupe Madagascar 1 moto prise 1 allemand tué et un blessé

-          Parachutage à St Germain par 40 Groupe Lamoricière et Jean Sans Peur 2 tonnes de munitions

6/09/1944 :

-          Attaque d’allemands à Pont St Pierres par 80 hommes du maquis B.D.U.3 (30 allemands tués

-          Embuscade à Pontailler ( 2 endroits) par 8 et 20 hommes du maquis B.D.U.3  perte allemande 2 tués et 1 blessé + 2 tués

-          Barrage Rte Saulieu/Precy par 6 hommes du Groupe Bayard perte maquis 3 tués 1 blessé 2 prisonniers

-          Barrage Rte Arnay/Saulieu par ?? hommes du Groupe Bayard 1 camion brûlé 3 allemands tués perte maquis 2 tués, 4 blessés

-          Embuscade à Fleurey par 12 hommes du Groupe Madagascar 4 allemands tués

-          Embuscade à Ste Marie sur Ouche par 6 hommes du Groupe Madagascar 2 camions détruits 1allemand tué et 3 prisonniers.

-          Embuscade à République par 14 hommes du Groupe Madagascar 1 camion accidenté 10 allemands tués

7/09/1944 :

-          Embuscade route Langres/ Dijon par 16 hommes du Groupe de Selongey 1 camion détruit récupération de 3 fusils avec cartouches, 200 litres d’essence et divers , 8 allemands tués

-          Attaque d’un convoi allemand à  St Romain par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (perte allemande : 4 tué, 18 blessés)

-          Combat à la ferme Cou… par le groupe Douaumont  1 mitrailleuse récupérée 2 allemands prisonniers et 3 maquisards blessés

-          Combat à Ste Marie sur Ouche par 76 hommes du Groupe Madagascar 30 allemands tués 6 prisonniers 1 maquisard tué

8/09/1944 :

-          Reconnaissance à Sennecey par 10 hommes du GroupeII Dijon

-          Arrestation à Broye par 4 hommes du maquis B.D.U.3  2 allemands prisonniers

-          Attaque d’un convoi à Clery par 40 hommes du maquis B.D.U.3 perte allemande :2 tués/12 prisonniers  perte maquis 1 tué.

-          Parachutage à Perrigny (120 ? hommes du maquis B.D.U.3)

-          Reconnaissance à Selongey par 2 Sect. du groupe Amilcar pertes ennemies : 6 tués 7 prisonniers ; pertes amies 1 tué ; 5 blessés

-          Embuscade lieu dit « les allemands » par 7 hommes du Groupe de Selongey récupération de 400 cartouches, 30 grenades.

-          Sabotage par semis de clou ( 12 chevaux blessés et 40 pneus crevés) à Fontaine Française par 10 hommes du Groupe de Selongey

-          Reconnaissance à Ivry par le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (6 FM, 20 fusils récupérés perte allemande 9 tués)

-          Barrageà l’aide de mines route Cerilly/ Chatillon par 65 hommes du Groupe Richelieu 

-           Polonais se rendent  au maquis Henri-Bourgogne

-          Accrochage à Ahuy par 12 hommes du Groupe Tarzan 1 maquisard tué

-          Accrochage à Malay résultat inconnu par 5 hommes du Groupe Laurent

-          Protection de l’E.M. Régional à Aignay le Duc par 54 hommes du Groupe Laurent

-          Coup de main à Auxonne par 10 hommes des Groupes Pierre-Semard et Danton 7 allemands prisonniers

-          Combat à Messigny par 1 Cie du Groupe Lucius

-          Embuscade à Gissey/Ouche par 12 hommes du Groupe Madagascar 1 camion détruit, 6 chevaux tués 10 allemands tués

-          Reconnaissance Forêt de Chatillon en vue attaque Chatillon par 140 Groupe Lamoricière et Jean Sans Peur

-          Accrochage à Messigny par 20 hommes du Camp Liberté 6 allemands tués 1 maquisard tué et 1 maquisard blessé

9/09/1944 :

-          Libération de Chatillon par 40 hommes du groupe Albatros

-          Libération de Chatillon par 50 hommes du groupe Rochefort

-          Attaque d’allemand à Pont St Pierre par 100 hommes du maquis B.D.U.3 35 allemands tués

-          Reconnaissance à Auxonne par 30 hommes du maquis B.D.U.3

-          Libération de Chatillon par 60 hommes du Groupe d’Aignay-le-Duc

-          Parachutage à Selongey par 39 hommes du Groupe de Selongey ( 4 PA, 1 bazooka, 2 PIAT, 41 fusils , 55 PM , 300 grenades, 100 000 cartouches pour fusils, 200 000 cartouches pour PM

-          Reconnaissance à Brully par  le maquis Valmy-Brully et Groupe Edouard (perte allemande : 8 tués 37 prisonniers)

-          Libération de Chatillon par le groupe Richelieu

-          Libération de Chatillon par 30 hommes du Groupe Corsaire

-          Libération de Chatillon per 20 hommes du Corps Franc mobile n°3 Groupe Philippe

-          Attaque route Moloy – Is-sur-Tille  par 3 sections du Groupe Lucius 1 voiture récupérée.

-          Reconnaissance à la ferme du Tremblay par ?? hommes du Groupe Madagascar 5 allemands prisonniers

10/09/1944 :

-          récupération sur le terrain d’aviation longvic de 3 camions, 1 camionnette et 2 VL en panne par le groupeI Lucas-Dijon

-          Reconnaissance environ de Chatillon par 40 hommes du Groupe Albatros

-          Reconnaissance (Rte 428) Chatillon par 50 hommes du groupe Rochefort

-          Reconnaissance à Pointre  par 20 hommes du maquis B.D.U.3 perte maquis 1 tué 12 blessé

-          Combat à Maisey par 65 hommes du groupe Amilcar.

-          Libération de Pouilly par 35 hommes du Groupe de Vitteaux

-          Libération de la ville de Semur par 480 hommes du Groupe Henri-Bourgogne

-          Combat  liberation Auxonne par ?? hommes du Groupe Duguesclin butin  3 camions, 4VL, 2 motos, 4 mitrailleuses, 4 FM, 102 PM et fusils, 12 PA, 1 mortier de 81, 3 bazookas, 3T de matériel et 15 T de munitions.

-          Reconnaissance Chatillon par ?? hommes du Groupe Laurent

-          Libération de Chatillon par 72 hommes du Groupe de Montigny sur Aube

-          Combat route de Maisey avec appui OG Christopher par 140 Groupe Lamoricière et Jean Sans Peur  1 OG US tué

-          Attaque et prise du fort de Hauteville par 100 hommes du Camp Liberté

10 à12/09/1944 :

-          Reconnaissance en soutien avec US et 1 er Armée à Pontailler par 140 hommes du maquis B.D.U.3

11/09/1944/

-           Combats de la libération de Dijon par 2 sections du GroupeI Dijon

-          Attaque et capture d’un convoi allemand, prise de 70 camions 400 prisonniers par 180 hommes du maquis Blonde

-          Libération de Chatillon par 25 hommes du groupe André

-          Libération de Dijon par le Groupe Surcouf  5 blessés

-          Attaque d’une colonne allemande à Lamargelle (50 prisonniers) par le Groupe d’Aignay-le-Duc

-          Attaque à Lamargelle d’un convoi allemand par le Groupe Corsaire

-          Libération de Dijon par le Groupe Bayard

-          Libération de Dijon par le Corps Franc mobile n°3 Groupe Philippe

-          Libération de Dijon par 350 Mitraillage aérien par méprise par la RAF de 30 hommes du Groupe Tarzan en train de charger du matériel d’un wagon à un camion 7 maquisards tués

-          Combat à Prusly 6 allemands tués 13 prisonniers par ?? hommes du groupe Morane  & Gabriel Peri

-          Libération de Dijon Groupe Lucius

-          Libération de Dijon  Camp Liberté

12/09/1944

-          Libération d’Auxonne par 45 hommes du groupe 313

-          Libération de Dijon par le GroupeII Dijon            

13 à 19/09/1944 :

-          Combat en Hte Saone du maquis B.D.U.3    prise de 2 canons AC, 1 mortier 10 mitrailleuses grenades munitions  perte allemande 100 tués 69 prisonniers  perte maquis 1 tué, 10 blessés                                       

Remonter

 

 

Les Mouvements Cote d’Orien

A partir du 06 Juin 1944 tous les mouvements de maquis deviennent F.F.I .sans distinction d’origine

 

 

Etat-Major Régional (région D)  Mouvement FFI :

Département Cote d’Or :

Dates : du 01Mars 1944 au 11 Sept 1944

                Commandé par Commandant VONFLIE, fait prisonnier par les allemands à Moloy (Côte-d’Or) le 09 Sept 1944 à 9 heures et fusillé le 18 Sept 1944 vers 11 heures à Gérardmer (Vosges)

Effectif pour la Cote d’Or : 2 officiers, quatre Sous-officiers et vingt et un hommes

Le groupement était rattaché à l’Etat-Major de la Région « D » et a stationné de Aout 44 à Sept 44 dans la région d’Aignay le Duc (Cote d’Or)

Le Chef Régional  F.F.I. de la Région «D » était le Colonel Claude Monod, tué le 2 Avril 1945 en Allemagne à la tête du 4ème RTM.

 

 

Etat-Major  Mouvement O.C.M. Cote d’Or :

Homologués à la Libération : 75

Constitué en décembre 1942 par Mr PRIGENT délégué par le Commandant TYSSERE de Paris ; arrêté en Aout 1943 continuité assumée  par son adjoint Mr ARCHER

PARIS adresse deux Officiers B.O.A. pour la mise en œuvre de parachutage : recherches de terrain ; équipes de réception, camouflage, hébergement des Officiers parachutés, des radios avec leur matériel d’émission, de saboteurs. Les parachutages commencent en Juillet 1943

 

 

Etat-Major  Mouvement O.R.A. Cote d’Or 

Organisation de la Résistance Armée

Homologués à la Libération : 85

L'Etat Major du Commandant militaire du département de la Cote d'Or a été crée dès la formation du Mouvement de résistance C.L.V. Tous les éléments du C.L.V. passent à l'O.R.A.

Décembre 1941 : Convocation à PARIS de Mr PRAT par le Commandant CHAMBARAU pour l’organisation de la Région Bourgogne Franche-Comté au titre de l’O.R.A.

Directives :

-          Organiser les départements de la Cote d’Or, Hte Marne, Yonne et partie occupée de la Saône et Loire.

-          Trouver des cadres, spécialement des Chefs de Sections

-          Encourager la formation de maquis

-          Rechercher et organiser des terrains de parachutage et d’atterrissage

-          Harceler l’ennemi par des  destructions dès que les approvisionnements en explosif seraient à pied d’œuvre.

Organisation du Commandement :

-          Chef Régional : Colonel PRAT qui conserve le Commandement de la Cote d’Or

-          Chefs départementaux :   Hte Marne Colonel de GROUCHY ; Yonne De MONTEAUDOIN ; Saône et Loire M. GOTILLOT

-          Chef d’Etat Major : Commandant PORTEFAIX

-          Génie-Ponts&Chaussées : M. GILLOT, Ingénieur T.P.E. ayant dans ses attributions

-          Ouvrages d’Arts-Canaux : au service des Ponts et Chaussées, les canaux et rivières

-          Adjoints : Lieutenant MILLET ; Lieutenant ALIZON (département de la Cote d’Or en entier)

-          Service de Santé : Docteur SCHMITT

Activités :

Mai 1942 :

-          Etude des destructions éventuelles sur les voies ferrées de la région de Montbard

-          Nécessaires en habillement, matériel de couchage, subsides en argent

-          Terrains de parachutage dans la région, celui de Mont de Gras, sur la route de Montbard.

Juin 1942 :

-          Prise de contact et réunion avec les Chefs des différents Groupes dans la région du Châtillonnais

-          Liaison à Paris entre l’organisation nationale des Maquis et le commandement régional de l’O.R.A. en Bourgogne, France-Comté par l’intermédiaire du Comité National de l’O.R.A. (MOURSE)

A partir de cette époque, tous les maquis de la région étaient ravitaillés au point de vue matériel par l’organisation national des Maquis et restaient, au point de vues opérations aux ordres du Cdt départemental et régional. Un délégué National du Maquis prenait contact environ tous les mois avec l’Etat-major régional et se rendait ensuite auprès d’un ou plusieurs maquis, suivant les besoins. A cette époque les maquis : CAMP H. (Semur), JACQUES (Chatillonnais) SAULIEU et IS-SUR-TILLE étaient régulièrement visités dans le département, en plus de deux d’AUBERIVES (Hte Marne) GERCY (Saône&Loire) PREGILBERT (Yonne) pour la région.

Les Chefs de ces différents maquis recevaient directement des ordres du Commandement régional au cours de ses visites.

Etudes, préparations de travaux en vue des destructions d’ouvrages d’art et stockage de matériels en vus de leur reconstruction suivant leur importance stratégique.

Service de Santé

                Le Docteur SCHMITT, Medecin Lt-Colonel de réserve prospectait en vue de récupérer rapidement du matériel sanitaire et organisait le Service de Santé dans toute la région (Repérage des dépôts dans les hôpitaux- recrutement de Chef de service, etc..)

-          Organisation du service en vue d’une campagne active

-          Une réunion mensuelle de l’E.M. et des Chefs départementaux se tenait en principe au P.C. 1 Bd Carnot à Dijon.

Liaisons

                     - Avec le Chef National de l’O.R.A., les liaisons étaient assurées d’une part par des déplacements du Cdt de la Région à Paris et inversement par des visites du Colonel LOURSE et agents de liaison de Paris à Dijon. A signaler, que les agents de liaison arrivant le soir étaient hébergés par le Colonel PRAT Commandant la région. C’étaient pour la plupart de jeunes officiers d’active ou en situation de dégagement des cadres

- Avec les B.O.A. (Bureau des Opérations Aériennes)  (Cdt PICQUART ou PICPIC), des réunions se tenaient au Bd Carnot – bureau des statistiques dont le directeur, Colonel BARUTEAU était considéré comme Chef d’une région de huit départements. Colonel MAURIN de Besançon Chef de la subdivision D.2 (4 départements) et Colonel PRAT  Chef de la subdivision D.I.(4 département

-  Avec le Front National dans le département, M. MARECHAL chargé du F.N. : échange de points de vue en toute cordialité car lutte dans le même but.

 

Printemps 1943 :

                Activité accrue. Liaisons renforcées. Réunion de tous les Chefs de groupements et des services de la région D

Terrains de parachutages :

            Treize terrains pour la région étaient équipés en vue de parachutage. Tous avaient leur message de reconnaissance dès Mai 1943

Subsides :

                Jusqu’à cette époque les organisations et groupements étaient aidés par des secours versés par certains commerçants, bien insuffisants du reste et très irréguliers.

                A partir de Juillet / Aout 1943, le Comité National de l’O.R.A. faisait parvenir mensuellement une certaine somme répartie entre les groupements suivant leur prévision :

-          Au Groupement  des « Trois Amis » : 35.000 francs

-          MILLET (Dijon) : 25.000 francs

-          De GROUCHY (Hte Marne) : 8 à 12.000 francs

-          De MONTTEAUDOIN (Yonne) : 10.000 francs

-          GOTILLOT (Saône & Loire) : 15.000 francs

Début 1944 :

                Formation des unités FFI Les ordres écrits sont apportés par Mr MONNOT. Il y est prescrit entre autre un fractionnement en unités (en sections) et la confection de brassards. Les directives sont transmises aussitôt aux groupements.

                Le Lieutenant MILLET, en raison de sa situation commerciale veut bien se charger de faire confectionner les 5000 brassards qui sont nécessaires pour la région

                Dernière convocation à Paris par le Chef National de l’O.R.A. en janvier 1944.

                Arrestation du Colonel PRAT, Mr MONNOT qui connaissait à fond l’organisation de la région prend la succession comme Chef Régional et devient le Colonel MONNOT.    

 

 

Etat-Major  Mouvement F.T.P.F. Cote d’Or

Francs Tireurs et Partisans Français

Homologués à la libération : 40

                L’Etat-Major départemental F.T.P.F. a été constitué au mois de janvier 1941 soud l’autorité de Jean THIBAUT. A ses cotés, on notait la présence de MAHON Jean, CHALON Marcel, LYARD Gabriel, BOUSCAUD Jean, CREUX Jean, BENAIM André, CETRE Maurice, DUBOIS Juliette.

                Le premier objectif de cet Etat-Major a été de constitué sur le plan départemental et sédentaire des groupes d’opérations de 8 membres. Le recrutement fut effectué parmi les groupements de résistance civile qui existaient à l’époque tant sur le plan politique que syndical ou association de jeunes.

                La formation du Front National, dès le début du mois de mai 1941, facilita de beaucoup la constitution des F.T.P.F.

                Dès le mois de février 1941, plusieurs groupes prirent naissance, c’est ainsi que le Groupe Lucien Dupont fut constitué, le Groupe sédentaire S.N.C.F. du dépôt de Perrigny-les-Dijon, les groupes d’étudiants, les groupes du Chatillonnais, les groupes de Dijon.

                L’activité de l’Etat-Major fut très laborieuse, car les conditions de l’époque étaient très différentes de celles de 1943 ou 1944. C’est ainsi que son fonctionnement difficile au début s’améliora par la suite du recrutement opéré dans les différentes couches de la population hostile à l’occupation nazie et à la collaboration française.

                Autour de Jean THIBAULT, ses collaborateurs déployèrent une très grande activité, c’est ainsi que l’on notait au point de vue organisation :

-          Les responsabilités de Jean MAHON, CHALON Marcel en ce qui concernait l’organisation des groupes de sabotages du dépôt de PERRIGNY.  Ils travaillaient en contact direct avec GRILLOT François, CONTASSOT et COUCHE Charles.

-          Jean BOUSCAUD, qui était chargé de l’organisation des groupes sédentaires SNCF et du personnel roulant.

-          Gabriel LYARD, qui avait la responsabilité du recrutement parmi les organisations syndicales dissoutes.

-          Jean CREUX, qui était chargé du recrutement et de l’organisation parmi les jeunes.

-          Maurice CETRE et André BENAIM étaient chargés de l’organisation de l’appareil technique (diffusion de la presse)

-          Juliette DUBOIS avait pour mission l’organisation des femmes. Elle travaillait en liaison avec Claudine CADOUX.

                 Quand les premiers groupes furent organisés, dès le mois d’Avril 1941, l’activité se concentra sur :

-          L’élaboration et la diffusion de la presse clandestine

-          Collage d’affiches sur les murs de la ville

-          Sabotages et récupération d’armes avec les moyens de fortune de l’époque

                Les groupes du dépôt de PERRIGNY commencèrent les opérations de sabotage en mettant de l’émeri dans les mouvements des machines, ensuite ils mirent les machines en travers sur les plaques tournantes.

              Les groupes d’étudiants, avec Léon SOYE, organisèrent d’autres groupes sur le département (région de Vonges – Beaune).

            Les groupes du 1er MAI, avec LABOREY Ernest et MIGET Charlotte, organisèrent : les groupes des BOURROCHES, avec DURAND Joanny et DURAND Francine, de PLOMBIERES les DIJON avec SARDOT.

          Le groupe DUPONT Lucien commença des opérations contre l’occupant et les collaborateurs (exécution d’un allemand avenue  Victor Hugo – incendie chez des collabos.)

          Au mois de Juin 1941, Jean MAHON, Jean BOUSCAUD, LYARD Gabriel, étaient arrêtés par la gestapo, Jean CREUX arrêté par la police française s’évadait de l’hôpital général et prenait l’illégalité dans l’Aube. Il fut arrêté et fusillé par la suite.

          Jean THIBAUT – Marcel CHALON- BENAIM André-Juliette DUBOIS prenaient l’illégalité et devaient être arrêtés par la suite.

        A la suite de ces arrestations, l’Etat-Major fut reconstitué avec GRILLOT François-CETRE Jean – CETRE Maurice – BOURDY Roger – CADOUX Claudine – LABOREY Ernest et l’activité se poursuivra jusqu’au 29 juillet 1941 ou CETRE Jean – CETRE maurice furent arrêtés, l’Etat-Major reconstitué continuera à nouveau son activité ; par la suite BOURDY prit l’illégalité et plus tard ce fut le tour à GRILLOT François.

     En aout 1941, l’Etat-Major fut reconstitué avec Albert François, GRILLOT François, JACQUESON en contact permanent avec le F.N. des groupes augmentent leurs effectifs jusqu’à février 1942, le groupe des cheminots augmente et amplifie les sabotages. Dans la région de Nuits St Georegs, des groupes sont formés avec Paul PAQUERIAUD et d’autres camarades de même qu’à Selongey, Chatillon, Morlain avec BENE, en octobre 1942, GRILLOT part dans l’illégalité. Pour 1943, l’E.M. est réformé suite à plusieurs arrestations, avec PAGEAUX Raymond, CONTASSOT, LANIER Marcel et voit la formation des maquis de Foncegrive, Selongey, Pieri, Semard, etc…

-          Destructions des pylônes électriques

-          Sabotages des voies ferrées avec les frères COUCHE arrêtés au printemps 1943, année où furent arrêtés les 7 cheminots du dépôt de Perrigny.

   Malgré les arrestations et les départs dans la clandestinité, le Mouvement a doublé ses effectifs et ses opérations contre l’ennemi jusqu’en septembre 1943

       D’après l’historique établi le 18 février 1953 par CETRE et GRILLOT

Remonter

 

Les parachutages d'agents

 

OG "CHRISTOPHER"
3-4 septembre 1944


L’Opérationnal Group Christopher a été parachuté dans la nuit du 03 au 04 Septembre 1944 sur le terrain « Anicroche » 35 Km N.E. de Dijon (commune d’Avot) dénomination militaire du terrain: Bob 172
lettre code de la DZ: C
Le groupe Jedburgh Desmond a été également parachuté en même temps que ce groupe
 
Composition de l’OG Christopher :

Capt. M. J. Hjeltness
1er Lieutenant . H. F. Apgar
1er Lieutenant . G. J. Farnswo
1er Lieutenant . L. P. Fletcher
1er Lieutenant . R. D. Hirtz
1er Lieutenant . Un Hughes
1er Lieutenant . W. Larsen
1er Lieutenant . T. Sather
2ème Lieutenant . Wm. L.Coulehan
2ème Lieutenant . B. E. Whitn
2ème Lieutenant . C. Confits
2ème Lieutenant . A. N. Foste
T/Sgt. S. B. Aanonsen
T/Sgt. B. Langeland
T/Sgt. R. Saunders                   S/Sgt. S. Baro.
S/Sgt. T. Berge                       S/Sgt. P. C. Bolen                    S/Sgt. L. Oistad 

S/Sgt. W. H. Peck
T/3 H. G. Nelson                     Sgt. M. L. Burke
Sgt. H. C. Ducker
Sgt. E. L. Mihatov
T/4 O. A. Anderson                   T/4 R. C. Delorme
T/4 T. Gilbertson                      T/4 A. S. Kovalchik
T/4 R. A. Lariviere
Complet. L. S. Larsen
Complet. A. Lourdauds
Complet. L. Motland
S. Anderson De T/5 J.
T/5 K. Andreasen
T/5 K. J. Falck                         T/5 A. L. Hogfoss



 
T/5 R. M. Kristiansen
T/5 E. Kvasager
T/5 R. Lilleby                                 T/5 J. W. Manners
T/5 H. E. Ness
T/5 H. H. Nipe
T/5 A. Nordang                               T/5 G. Ottersland
T/5 M. Raivio
T/5 T. Rusdal
T/5 E. K. Salvesen
T/5 M. A. Syrstad
T/5 B. W. Tallakson
T/5 C. Torper
T/5 A. J. Westgar                             Pfc. D. O. Boak
Pfc. J. S. Buc, Jr.
Pfc. J. C. Goudet
Pfc. R. L. Vernon

 

 

    Ness ; L. Oistad ; A. Nordang ; ?? ; ??; ??;  K. Andreasen ; J. W. Manners ; A. L. Hogfoss

 

 

Vue actuelle du terrain depuis le point de regroupement des OG

 

Ordre d'arrivée des 10 bombardiers B24 sur la DZ:

Etabli d'après les rapports de mission aérienne

Pas de balise de guidage Eurêka ni de S-phone au sol.

1)  03/09/44 à 23h44        

           Avion B24H 42-50331 H : pilote Jaxtheimer; copilote: Harris; navigator: Nichols; bombardier : Shiles; dispatcher: Clifford; radio operator: Forrest; engineer: Hubbard; gunner: Combs

            Arrivée de l'appareil sur la DZ à 23H44  parachutage de 23h47 à 23h49 (2 passages: à 23h47 altitude 158m vitesse 193 Km/h ; à 23h49 altitude 113 m vitesse 201 Km/h)

            A parachuté: 5 hommes; 12 containers; 7 paquets

 

2) 03/09/44 à 23h50 

          Avion B24H 42-95290 J : pilote Oling; copilote: Griffith; navigator: Hook; bombardier : Taush; dispatcher: Hutt; radio operator: Hettrich; engineer: Novak; gunner: Sanderson

            Arrivée de l'appareil sur la DZ à 23H50 mauvais code lumineux sur la DZ lettre N au lieu de C  parachutage de 23h53 à 00h13 (5 passages : à 23h53 altitude 190m vitesse 206 Km/h; à 00h03 altitude 192 m vitesse 210 Km/h; à 00h06 altitude 125 m vitesse 206 Km/h; à 00h09 altitude 120 m vitesse 210 Km/h; 00h13  altitude 119 m vitesse 206 Km/h        

         A parachuté: 8 hommes; 12 containers; 8 paquets

 

3) 04/09/44 à 00h03

        Avion B24H 42-51211 Y: pilote Dillon; copilote: Morow; navigator: Bullock; bombardier : Baldino; dispatcher: Rufner; radio operator: Bond; engineer: Thompson; gunner: Stinson

            Arrivée de l'appareil sur la DZ à 00H03 code lumineux DZ lettre C OK parachutage de 00h11 à 00h15 (2 passages : à 00h11 altitude 198 m  vitesse 209 Km/h; à 00h15 altitude 183 m vitesse 209 Km/h)

            A parachuté: 6 hommes; 12 containers; 5 paquets

 

4) 04/09/44 à 00h18

          Avion B24D 42-63775 L: pilote Jacobson; copilote: Russel; navigator: McKenna; bombardier : Cleveland; dispatcher: Carter; radio operator: Hart; engineer: Marriett; gunner: Chinich

          Arrivée de l'appareil sur la DZ à 00H18 mauvais code lumineux sur la DZ lettre N au lieu de C, nouveau passage à "vide" lettre C Ok  parachutage à 00h27  (1 seul passage  à 00h27 altitude 185 m vitesse 210 Km/h)

            A parachuté: 6 hommes; 12 containers; 5 paquets

 

5) 04/09/44 à 00h40

          Avion B24J 42-50603 Z: pilote Fox; copilote: Haldman; navigator: Sanderson; bombardier : Erickson; dispatcher: Macone; radio operator: Considine; engineer: Cox; gunner: Newcomb   

        Arrivée de l'appareil sur la DZ à 00H40 code lumineux DZ lettre C OK parachutage de 00h50 à 00h58 (2 passages : à 00h50 altitude 190 m vitesse 201 Km/h; à 00h58 altitude 192 m vitesse 208 Km/h)

            A parachuté: 6 hommes; 12 containers; 4 paquets

 

6) 04/09/44 à 00h41

          Avion B24D 42-63975 G: pilote Cunningham; copilote: Daily ; navigator: English; bombardier : Regler; dispatcher: McLane; radio operator: Brown; engineer: Walsh; gunner: Elliott   

        Arrivée de l'appareil sur la DZ à 00H41  code lumineux DZ lettre N au lieu de C parachutage de 00h48 à 00h50 (2 passages : à 00h48 vitesse 201 Km/h; à 00h50 vitesse 193 Km/h)

            A parachuté: 6 hommes; 12 containers; 4 paquets.  

          Lors du 1er passage: a parachuté les hommes + containers+ paquets personnels des parachutistes; 2eme passage: les paquets.

 

7) 04/09/44 à 00h45

          Avion B24H 42-95172 D: pilote Sandberg; copilote: Markworth ; navigator: Carey; bombardier : White; dispatcher: Brader; radio operator: Redel; engineer: Johnson; gunner: Nelly   

        Arrivée de l'appareil sur la DZ à 00H45  code lumineux DZ lettre N au lieu de C parachutage de 00h50 à 00h55 (2 passages : à 00h50 vitesse 193 Km/h; à 00h55 vitesse 193 Km/h)

            A parachuté: 5 hommes; 12 containers; 4 paquets. 

 

8) 04/09/44 à 00h48

          Avion B24D 42-63773 L: pilote Heaberlin; copilote: Stock ; navigator: Later; bombardier : Gladden; dispatcher: Blakely; radio operator: Peterson C.B.; engineer: York; gunner: Smith G.M.  

        Arrivée de l'appareil sur la DZ à 00H48 code lumineux DZ lettre N au lieu de C parachutage de 01h01 à 01h07 (2 passages : à 01h01 vitesse 201 Km/h ; à 01h07 vitesse 212 Km/h)

            A parachuté: 6 hommes; 12 containers; 4 paquets. 

            Dans cet avion, se trouvaient:

                 -  6 OG:  1er Lieutenant . H. F. Apgar (inf.) ; S/Sgt. L. Oistad (Norso) ;  T/4 O. A. Anderson (Norso) ;T/5 A. J. Westgar (Norso) ; T/5 C. Torper (Norso) ; T/5 M. Raivio

                 - 12 Containers : 1 container Spec. M1 13009 contenant 8 carabines M1

                                         1 container C1 contenant 2  fusils mitrailleurs Bren + accessoires et munitions

                                         1 container C23 contenant des munitions de 303    

                                         1 container C3 contenant 9 fusils Enfield + munitions

                                         1 container C16 contenant 2 Bazooka et roquettes

                                         1 container C22 contenant des roquettes pour bazooka

                                         1 container C5A contenant un mortier de 3 pouces

                                         5 containers C5B contenant des roquettes pour mortier de 3 pouces

                - 4 paquets :  marquage: 2700 ; 2702 ; 2703 contenant les sacs à dos des OG marquage 2714 contenant 1 pistolet silencieux + 1 radio + munition cal 30

           

9) 04/09/44 à 00h55

          Avion B24H 42-50375 F (: pilote Holzworth; copilote: Bruton ; navigator: Crahen; bombardier : Allan; dispatcher: Green; radio operator: Jones; engineer: Sprouse; gunner: Davis  

        Arrivée de l'appareil sur la DZ à 00H55 code lumineux DZ lettre N au lieu de C parachutage de 01h00 à 01h14 (2 passages : à 01h00 vitesse 185Km/h ; à 01h14 vitesse 201 Km/h)

            A parachuté: 6 hommes; 12 containers; 5 paquets. 

 

10) 04/09/44 à 01h09

         Avion B24D 42-63959 E : pilote Karr; copilote: Watson ; navigator: Miller; bombardier : Gransew; dispatcher: Jenson FF; radio operator: Fletcher; engineer: Sanchez; gunner: Garlock  

        Arrivée de l'appareil sur la DZ à 00H55 code lumineux DZ lettre C OK parachutage de 01h13 à 01h21 (2 passages : à 01h13 altitude 185 m vitesse 201 Km/h ; à 01h21 altitude 153 m vitesse 209 Km/h ) L'appareil quitte la DZ à 01h22.

            A parachuté: 6 hommes; 12 containers; 4 paquets.

 

       Résumé du largage (normalement 1er passage parachutage du personnel, second passage parachutage matériel) : a duré au total 1h37 avec 22 passages d'avion; a été largué 60 parachutistes, 120 containers, 50 paquets, seul 6 containers ont été endommagés. En estimant qu'un container pèse en moyenne 120 kg, il a été parachuté environ 15 tonnes de matériel

 

Détail des 120 containers largués pour la mission Christopher:

    - 14 Containers C1:   soit au total 28 fusils mitrailleurs Bren avec accessoires de rechange; 364 chargeurs de Bren garnis de 28 cartouches de 303 chacun, 588 boites de 48 cart. de 303 (soit 28 224 cart. de 303 en boites et 10 192 cart.  en chargeur))

    - 14 containers C23:    soit au total 42 caisses de 1248 cart. de 303 soit un total de 52 416 cart. de 303

   - 10 containers C3: soit au total 90 fusils Enfield n°4 ; 270 bandoulières de 50 cart. chacune (total de 13 500 cart. de 303 en clips)

    - 6 containers C4:  soit au total 6 mortiers de 2 pouces et 396 obus de mortier de 2 pouces.

    - 3 containers C14: soit au total 45 carabines USM1 et 15 750 cart. de 30M1

    - 1 container C21: soit 6000 cartouches de 30 M1

   - 2 containers H5: soit au total 106 Kg de Plastic, 304 mètres de cordon détonant; 300 amorces; 450 détonateurs; 64 fog signal; 8 allumeurs à traction; 8 allumeurs à déclenchement; 200 crayons à retardement; 200 allumeur tube de cuivre; 12 boites d'allumettes de sureté; 100 capsule de cuivre; 48 frottoirs; 12 rouleaux de toile isolante; 6 ballons; 6 tubes de vaseline; 20 tube de Bostik;2 mètres de toile caoutchoutée; 2 tubes de solution caoutcoutée; 2 bobine de fil piège; 2 pinces à détonateur; 10 pistolets ou revolvers avec500 cart.; 16 CLAM Mk3; 30 tubes de pâte abrasive et 2 paires de pinces universelles.

    - 2 containers C10: soit 6 jerrycans d'essence.

    - 1 container H7F:   12 grenades Mills; 6 pistolets mitrailleurs STEN, 1800 cart. de 9mm; 2,2 kg de sucre; 1,3 Kg de chocolat; 0,9 Kg de café; 0,9 Kg de thé; 400 cigarettes; 8 boites de lait de 8 Oz; 0,4 Kg de tabac; 20 boite de beef de 12 Oz; 0,9 Kg de beurre; papier toilette.

     - 2 containers H25: ??????

    - 6 containers C16: soit 12 bazookas et 168 roquettes

    - 9 containers C6: soit 90 mines AT MkV ; 900 crèves pneu.

    - 6 containers C22: soit un total de 216 roquettes pour bazooka

   - 1 container C12: soit 20 boites de Cornet Beef; 6 boites de margarine; 5 boites de biscuits et chocolat

    - 2 container H21: soit 116 charges explosifs préparées  pour sabotage voies ferrées

   - 2 containers H1:  soit au total 132 Kg de plastic; 912 mètres de cordon détonant; 147 mètres de cordeau Bickford; 380 amorces; 450 détonateurs; 64 fog signal; 8 allumeurs à traction; 8 allumeurs à  déclenchement; 200 crayons à retardement; 200 allumeurs tube de cuivre; 12 boites d'allumettes de sureté; 100 capsules de cuivre; 48 planchettes de carbone; 12 rouleaux de toiles isolantes; 6 ballons; 6 tubes de vaseline; 20 tubes de Bostik; 2 m de toile caoutchoutée; 2 tubes de solutions caoutchoutée; 2 bobine de fil piège; 2 pinces à détonateurs.

   - 4 containers C5A: soit au total 4 mortier de 3 pouces et 24 obus de mortiers de 3 pouces

   - 20 containers C5B: soit au total 400 obus de mortier de 3 pouces.

   - 2 containers C11:  soit au total 6336 cart. de 303; 156 pansements

   - 1 container H4: soit au total 5 rouleaux de toile isolante; 29,28 m de cordeau Bicford; 18 planchettes de carbone, 36 incendiaire thermite de 2,5 livres; 36 pots à feu; 24 bloc incendiaire; 72 incendiaires de poche; 50 crayons à retardement; 213 m de mèche instantanée.

    - 1 container C13: ravitaillement

    - 1 containers Spécial M-1: 8 carabines M1

   - 5 containers de charges préparées

   - 2 containers LMG : Light Machine  Gun (mitrailleuse légère), peut-être des browning 1919 avec bipied ou Fm BAR????????

   - 3 containers ??????

 

  Contenu des paquets (non détaillé):

    56 sacs à dos; 1 LMG; pièces de rechange pour LMG; 20 portes chargeurs pour munitions de LMG, 500 charges préparées; 170 grenades, 3 caisses de cart. de 30 (env 4 500 cart.); 3 caisses de cart. de 45 acp (env.9 000 cart.); 1 caisse de grenades Gammon; 4 radios; 20 filtres de masques à gaz; 2 pistolets silencieux avec leurs munitions; 14 trousse de survie; 56 masques à gaz.

        

En cours de rédaction

Remonter

 

i