Les containers et paquets

                   utilisés par le SOE et l'OSS pour le ravitaillement par air des FFI

 

 

 
                                          visiteurs   création du site: Mai 2006   mise à jour le: 16/07/2016

Translate the website :

         Le container           type C.L.E. MKIII

ref. 15C/227

Le container CLE (Central Landing Establishment) MKIII est conçu d'origine pour les opérations aéroportées militaire (SAS). Il est le petit dernier de la série des CLE (qui se différencie par le mode de fermeture, attache du parachute et taille quelque peu différente). De ces containers, c'est le type MKIII que l'on rencontre le plus souvent parachuté à la résistance. Souvent peint de couleur blanche, on peut le rencontrer plus rarement en couleur "bleu RAF"

 

     

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Le container MK III a une longueur total similaire au type C (env. 1680 mm et un Ø de 375mm) cône d'écrasement compris; ce qui laisse une longueur utilisable de 1325 mm au lieu de 1500 pour le type C

 

Description:

1. Une armature en fer plat sert d'ossature à la tôle

2. Cinq charnières servent à l'articulation des demi-cylindres

3. et 3bis. Quatre crochets  Rep.3 servent de fermeture en s'encastrant dans les 4 pattes Rep.3bis 

4. Une tringle cylindrique relie les crochets de fermeture. Une de ces extrémités forme une poignée permettant l'ouverture du container

5. Un "pare-choc" en tôle sert d'amortisseur lors de l'atterrissage.

 

 

 

6. Le container est "obturé par 2 demi plaque de contre-plaqué"

7. Quatre anneaux triangulaires peuvent servir à l'utilisation de "l'ancien" parachute à container (4 points d'ancrage)

 

 

 

 

 

8. De chaque coté du container, un passage circulaire et un crochet tourillonnant sur un patte servent à l'utilisation du parachute à container (cf page parachute)

9. et 10. Un berceau ceinturant le container et immobilisé par deus sangles acier sert à l'accrochage du lance-bombe de 500 livres

 

 

 

 

 

1. Le container est formé par une armature en fer plat recouvert d'une tôle d'acier rivetées. Les fer plats sont de différentes section et positionnés de tel façon qu'ils absorbent le choc à l'atterrissage du container 

Remonter

 

 

2. L'articulation des deux partie du container se réalisent par cinq charnières rivetées .

 

Remonter

 

 

 

 

3. et 3bis. Le container est maintenu fermé par 4 crochets se verrouillant dans une patte soudé sur la partie opposé. Les crochets sont reliés entre eux par une barre cylindrique protégée par un cache en tôle (photo de droite)   Cette tringle de fermeture est maintenue en avant par un ressort de compression  coulissant en bout de la barre du coté de l'amortisseur. 

                 Remonter       

 

 

             

4. L'ouverture du container s'effectue à l'aide de la poignée formée en bout de la tringle. Une ouverture est réalisée dans la cage à parachute pour le passage de la main; une tôle rapportée sert de glissière à la poignée

 

Remonter

 

 

 

 

5. Un amortisseur en tôle Réf.15C/261,( appelé également "pare-choc" ou cône d'encrassement), est fixé par 4 vis sur le plateau fixe en bout du container.  

Remonter

 

 

Un disque lumineux réf. 15 C/134 peut s'intercaler entre l'amortisseur et le plateau en contre-plaqué (utilisation exclusivement pour les troupes aéroportées.

Remonter

 

 

6. Chaque demi-cylindre du container est obturé de chaque bout par un demi disque en contre plaqué. Du coté de la cage à parachute les disques sont montés sur un fer plat muni d'une charnière sur un coté

 

 

 

Les demi disques, coté cage à parachute, sont maintenus par des écrous oreilles

        

    Remonter

 

 

7. Quatre anneaux fixés à l'intérieur du container permettent l'utilisation éventuelle de l'ancien parachute  à 4 points d'ancrage (utilisé pour le container MKI)

   

 

Remonter

 

 

 

8. Deux anneaux servent à l'accrochage des mousquetons du parachute à container. Un renfort est rapporté aux passages des sangles afin d'éviter la déformation de la cage à parachute du container lors du choc (plus dune tonne) à l'ouverture du parachute. Plusieurs variantes de renfort existent.

  

 

 

Pour éviter de couper la sangle/harnais du parachute lors de son ouverture, le bord de la cage à parachute est protégé soit par une bande de tôle repliée sur la bordure soit par un jonc cylindrique soudé à l'intérieur de la cage.

         Remonter

 

9. et 10. Un berceau réf 15C115 ceinture le container et assure la liaison avec le lance-bombe de 500 livres. Le berceau est maintenu sur le container à l'aide de sangles métalliques réf. 15C/149

 

 

 

 

 

 

 

Exemples de remplissage

Retour page container

 

Homepage  |  les containers et paquets Les parachutes  |   Contenu du container Type H  | les terrains de parachutages  Récapitulatif des actions de résistance en Cote d'Or  |  Bibliothèque | mes favoris  |  Livre d'Or Contact